Le jour où j’ai cessé de t’en vouloir

  • 0
Le pouvoir du vouloir...

Le jour où j’ai cessé de t’en vouloir

Category : Relations , Vie de famille

Parfois, il vaut mieux tourner la page que d’être seule à vouloir arranger les choses.

(Les Beaux Proverbes)

Comme plusieurs d’entre vous, je suis monoparentale.  Depuis plusieurs années dans mon cas.  Au début, j’en voulais au père de mes enfants de nous faire subir les conséquences, car c’était loin d’être ma décision.  Puis, au fil des années, je me suis rendu compte que ma vie était beaucoup mieux ainsi.

La vie m’offrait une seconde chance de retrouver le bonheur et de me retrouver moi. Depuis la naissance de mon fils, le papa et moi, avons changé notre regard face à l’autre.  Plus le temps avançait, plus je m’effaçais.  En fait, je ne vivais plus; je survivais.  Seule ma petite famille comptait.  Plusieurs circonstances ont fait que je me suis isolée de ma famille, mes amies et mes collègues de travail.

Peu de temps après la séparation, une collègue m’a dit:  « C’est un cadeau qu’il te fait. »  J’étais loin d’être de son avis, mais aujourd’hui, je suis en mesure de le constater.

Peu-à-peu, j’ai organisé ma vie.  Travaillé pour devenir la personne que je voulais réellement être.  Recréer les liens familiaux, bâtir mon réseau d’amis(es) et être performante et agréable pour mes collègues.

Mes yeux se sont éclairés et rayonnent de joie.  Je savoure chaque moment que la vie m’offre.  Parce que dès le moment où j’ai décidé de ne plus t’en vouloir, ma vie a pris un sens.  À quoi ça sert de te tenir rigueur?  De continuer de t’en vouloir?  Ça ne serait qu’une perte de temps.

Donc, pour vous chers parents, ceux et celles qui continuent malgré tout à en vouloir à un(e) « ex », laissez tomber.  Profitez de la chance que vous offre la vie. Celle de choisir votre présent et votre avenir.  Voyez les bons côtés de cette occasion.

Vouloir c’est pouvoir!


About Author

Isabelle Lajoie

Maman de 2 magnifiques amours d'ado. Éducatrice en CPE; diplômée du Collège Laflèche à Trois-Rivières en 1994. En 2015, fondatrice et créatrice de Soutien Parental, un site offrant du soutien aux familles tout en répondant à leurs besoins selon l'aspect nécessitant l'aide.

Suivez-nous!