Je juge, tu juges, il juge…, le regard des autres

  • 0
Juge sans connaître...

Je juge, tu juges, il juge…, le regard des autres

Category : Relations

Il est bien plus facile de juger les autres que de se regarder soi-même!

(Citations option bonheur)

Il y a quelques années, ma fille qui devait avoir 3 ans à cette époque, était en larmes dans sa poussette.  J’attendais pour payer mes achats dans un magasin lorsqu’une dame à fait une remarque a son conjoint.  Tout en désignant ma fille, celle-ci dit: « Elle devrait être dans son lit à faire sa sieste. »  C’est un peu plus tard que mon amie Emma (prénom fictif) qui a tout entendu m’a expliqué le commentaire.

Cette dame qui s’était permis de me juger sur mon rôle parental, avait-elle raison? Non, car ma fille avait déjà fait sa sieste.  En fait, ma fille était triste et en colère de devoir rester dans sa poussette, tout simplement.

Combien de fois, en tant que parents, avez-vous vu des gens se cacher la bouche et se mettre à parler à voix basse tout en vous regardant?  Leur regard en dit long sur le jugement qu’ils sont en train de porter sur vous.  J’ai envie de vous raconter le test des trois passoires de Socrate.

Socrate avait, dans la Grèce antique, une haute réputation de sagesse.  Quelqu’un vint un jour trouver le philosophe et lui dire: « Sais-tu ce que je viens d’apprendre sur ton ami? »   » Un instant, répondit Socrate, avant que tu ne me racontes tout cela, j’aimerais te faire passer un test très rapide.  Ce que tu as à me dire, l’as-tu fais passer par le test des trois passoires? »  « Les trois passoires? »  « Mais oui, reprit Socrate.  Avant de raconter toutes sortes de choses sur les autres, il est bon de prendre le temps de filtrer ce que l’on aimerait dire.  La première passoire est celle de la vérité.  As-tu vérifié si ce que tu veux me raconter est vrai? »  « Non, pas vraiment. Je n’ai pas vu la chose moi-même, je l’ai seulement entendu dire. »  « Très bien ! Tu ne sais donc pas si c’est la vérité.  Essayons de filtrer autrement, en utilisant une deuxième passoire, celle de la bonté.  Ce que tu veux m’apprendre sur mon ami, est-ce quelque chose de bien? »  « Ah non! Au contraire! J’ai entendu dire que ton ami avait très mal agi. »  « Donc, tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui et tu n’es pas sûr si elles sont vraies.  Ce n’est pas très prometteur!  Mais tu peux encore passer le test, car il reste une passoire, celle de l’utilité.  Est-il utile que tu m’apprennes ce que mon ami aurait fait? »  « Utile?  Non pas réellement. » « Alors, de conclure Socrate, si ce que tu as à me raconter n’est ni vrai, ni bien, ni utile, pourquoi vouloir me le dire?  Je ne veux rien savoir et, de ton côté, tu ferais mieux d’oublier tout cela! »

Est-ce qu’on juge facilement?  Oui!  Pourquoi?  Parce que la façon que les autres personnes ont d’agir va à l’encontre de nos valeurs, nos choix ou nos jugements.  Il y a plusieurs formes de jugement.  On juge sur la religion, l’orientation sexuelle, le choix vestimentaire, l’apparence physique, la couleur des cheveux, les tatous, la nationalité, etc.  En fait, tout est matière à juger.

Cependant, avant d’émettre un jugement, avez-vous vécu ce que la personne vit? Avez-vous pris le temps d’en discuter pour comprendre sa décision?  On dit qu’il y a deux côtés à une médaille; connaissez-vous les deux côtés?  Tout le monde juge dans la vie.  Moi, tant que ça m’empêche pas de vivre ma vie, je ne vois pas en quoi les autres jugent mes choix.  Qu’en pensez-vous?

Juge après avoir vécu!

 

 

 

 


About Author

Isabelle Lajoie

Maman de 2 magnifiques amours d'ado. Éducatrice en CPE; diplômée du Collège Laflèche à Trois-Rivières en 1994. En 2015, fondatrice et créatrice de Soutien Parental, un site offrant du soutien aux familles tout en répondant à leurs besoins selon l'aspect nécessitant l'aide.

Suivez-nous!