Faire des compromis en famille

  • 0
Trouver des compromis pour une famille heureuse...

Faire des compromis en famille

Category : Vie de famille

Toute relation humaine implique des compromis, mais la limite à tout compromis est sa propre dignité.

(Fausto Cercignani)

Ça fait un certain temps que j’y pensais.  Un déménagement s’imposait.  Notre résidence actuelle, un triplex, ne répondait plus à nos attentes.  Nous devons faire beaucoup de compromis.  Mes enfants et moi voulons avoir notre espace personnel pour recevoir nos amis(es) en toute intimité, écouter de la musique/film sans déranger tous les autres et avoir notre propre cour.  Finalement, nous avons trouvé.  Un beau jumelé répondant aux besoins de chacun et même plus.

Depuis quelques jours, vous désirez changer de voiture, renouveler votre garde-robe ou acheter le tout nouveau cellulaire arrivé en magasin.  Par contre, faire des compromis pour obtenir ce que vous désirez n’est pas une solution envisageable.

Nul doute qu’en famille, les compromis doivent se faire d’un commun accord.  C’est à la base même du respect et de la communication.  Pour une famille heureuse et source de bonheur, il faut trouver la bonne longueur d’onde.

Faire des compromis:

  • Établir les besoins de chaque membre de la famille:  Qu’est-ce qui est important pour chacun d’eux?  Pour vos enfants, ça peut être d’avoir leur espace ou de faire la grasse matinée les fins de semaine.  Alors que pour vous, c’est de pouvoir avoir du temps pour vous ou d’avoir une tranquillité lors des repas. Naturellement, vous n’êtes pas toujours en accord.  Prenez le temps d’expliquer le pourquoi de votre besoin, d’écouter et de comprendre celui des autres membres de votre famille en respectant leurs points de vue. En discutant, trouvez un terrain d’entente qui comblera et satisfera toute la famille.
  • Délimité les tâches:  Dans une famille, tout le monde doit participer aux tâches afin de faciliter le quotidien. Prenez note de l’intérêt et de l’emploi du temps de chaque personne.  Ainsi, il sera plus facile de répartir les tâches et d’accepter d’y participer.
  • À ne pas dépasser:  Certaines fois, aucun compromis n’est possible.  Il se peut que, pour le moment, vous ne puissiez voyager, vous procurer le canapé qui complétera votre décor dans le salon, etc. Vous devez choisir le bon moment pour discuter de cette limite à ne pas dépasser.  Voyez aussi s’il n’y a vraiment pas de compromis à faire.

Faire des compromis pour améliorer la qualité de vie familiale est une solution à envisager afin de répondre aux attentes de chaque membre.  Ainsi tous se sentent respectés et auront envie de s’impliquer au bien-être familial.

Compromis = solution!


About Author

Isabelle Lajoie

Maman de 2 magnifiques amours d'ado. Éducatrice en CPE; diplômée du Collège Laflèche à Trois-Rivières en 1994. En 2015, fondatrice et créatrice de Soutien Parental, un site offrant du soutien aux familles tout en répondant à leurs besoins selon l'aspect nécessitant l'aide.

Suivez-nous!