Category Archives: Sexualité

  • 0
Un condom pour mon fils...

La fois où j’ai donné un condom à mon fils!

L’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde.

(Nelson Mandela)

Hein!  Sérieux!  Donner un condom à mon fils.  Vous avez bien lu.  J’ai donné un condom à mon fils.  J’entends déjà les mécontentements et les jugements.  « Ça pas d’allure, voyons! »  « Tu l’encourages! »  Un dicton dit: « Vaut mieux prévenir que guérir! »  Honnêtement, prenez-vous le temps de bien écouter vos ados.  Peut-être que vous devriez.

Vous pourriez apprendre qu’un(e) adolescent(e) de 16 ans a vécu une relation sexuelle sans protection.  Ou un « trip » à 4 à l’âge de 13 ans.  Ou fait parti(e) d’une orgie à 15 ans.  Donc, veuillez m’excuser, mais je n’ai vraiment pas envie d’être grand-mère ou que mon fils soit atteint d’une ITSS.

D’ailleurs, selon L’Enquête québécoise sur la santé de la population,2014-2015:  pour en savoir plus sur la santé des Québécois (Tome 2) publié sur le site de L’Institut de la Statistique Québec, nous pouvons remarquer une augmentation des ITSS (Chlamydia trachomatis ou chlamydiose et infection gonococcique ou gonorrhée) chez les jeunes de plus de 15 ans.

Voici quelques statistiques que vous pouvez lire dans cette même enquête:

  • Plus d’un jeune sur 3 a ou devra passer un test de dépistage d’ITSS.
  • 66,5% des jeunes de plus de 15 ans étaient ou sont actifs sexuellement.
  • 7,1% ont eu ou ont plus de 5 partenaires.
  • 28% n’utilisent jamais le condom lors de relations (vaginales ou anales).

Selon L’Enquête québécoise sur la santé des jeunes du secondaire 2010-2011 (Tome 1):

  • 37% des jeunes de 14 ans et plus ont ou ont eu lors premiers relations sexuelles (vaginales, anales ou orales).

Enfin, selon L’Institut de la Statistique Québec:

  • En 2016, 1400 naissances sont répertoriées pour des jeunes filles âgées entre 15 – 19 ans (comprenant aussi les moins de 14 ans).

Donc, vous ne croyez pas que les chiffres donnent matière à réflexion?  Pour ma part, OUI.  C’est votre responsabilité parentale d’éduquer votre ado peu importe le sujet. J’aime mieux savoir mon fils protégé par un condom et prêt en cas d’éventualité plutôt que d’avoir recours à des services médicaux ou autres.

 Un condom ou rien!

N.B.:  Données imprécises, fournies à titre indicatif seulement.

 

 

 


  • 0
Vivre son fantasme...

Vous avez dit: « Fantasme! »

Category : Sexualité

Les fantasmes ne commandent pas la vie sexuelle, ils en sont la nourriture.

(Henri Barte)

Oh!  Le fantasme, tout un sujet.  Pourquoi pas?  Chaque personne en a au moins un.  Est-il mieux de l’entretenir comme un rêve ou bien de le réaliser?  Doit-on en parler avec son(sa) conjoint(e)?

Premièrement, qu’est-ce qu’un fantasme?   Scénario imaginaire figurant la réalisation d’un désir. Conscient ou inconscient, le fantasme est une mise en scène comprenant le plus souvent deux personnes (ou plus) et une action qui les relie. Les fantasmes coexistent chez chacun de nous et leur libre représentation est un signe de santé psychique (extrait tiré du site:  Psychologies.com).

Naturellement, tout dépendant de la nature du fantasme, certaines personnes ressentent une culpabilité ou un malaise face à celui-ci.  Quelles en sont les causes? Souvent, l’image ou le scénario que représente ce fantasme ne cadre pas avec notre rôle de parent.  Voyons!  Comment en tant que personne, je peux avoir le désir d’être entouré de plusieurs personnes?  De plus, on ne peut croire que notre imagination soit autant explicite. La plupart vont préférer inhiber ce fantasme et vivre dans le déni de leur imaginaire. Malheureusement, l’effet aura un impact majeur sur la libido.

Plusieurs hommes n’auront aucun problème à réaliser leur fantasme ou celui de leur partenaire.  Cependant, il en va différemment pour les femmes.  Pas à l’aise avec celui-ci ou leur corps, celles-ci doivent apprendre à accepter leur désir et la perception de leur physique afin de se permettre de vivre librement ce fantasme.

Il est très excitant d’entretenir un fantasme lors des relations.  Parfois, vivre son fantasme peut mener à la déception, car l’image ou le scénario imaginé est très différent de la réalité.  De plus, il est extrêmement important d’avoir du désir pour la réalisation d’un fantasme.  Ne pas le faire pour le plaisir d’une autre personne ou sous la contrainte.  Vous devez être consentant(e).  S’il le faut, établissez des règles très claires ainsi qu’un mot d’alerte.

Depuis l’arrivée en librairie des séries comme 50 Nuances de Grey ou Crossfire, les fantasmes habitent l’imaginaire de plusieurs femmes.  Reste aux hommes à les combler.

Et vous, quel est votre fantasme!

Texte initialement écrit par Isabelle Lajoie pour En mode FAMILLE.com


  • 0
Être célibataire ou en couple; quelle relation choisir???

Relation idéale; célibat vs couple

Laisse ton coeur avoir le dernier mot.

(Les Beaux Proverbes)

J’ai vécu en couple pendant une longue période.  La vie a fait en sorte qu’aujourd’hui, je suis célibataire.  Malgré une brève fréquentation, je suis de nouveau « sur le marché du célibat« .  Que ce soit par choix ou les circonstances, j’ai appris quelle relation serait idéale pour moi.

Dans la vie, nous avons l’opportunité de faire des choix.  Que ce soit pour la marque de notre voiture ou le repas du soir.  Il en va de même pour le choix de notre relation.  À travers ce billet, vous apprendrez quels sont les inconvénients et les avantages d’être célibataire ou en couple.

Relation idéale:

La vie de célibataire, c’est pathétique:

  • Personne pour vous réchauffer quand il fait froid;
  • Parler tout(e) seul(e) ou à vos murs;
  • Les sorties de couple vous manque;
  • Il n’y a pas de bras pour vous consoler quand vous souffrez ou êtes triste;
  • Recevoir des câlins, bisous, cadeaux ou un regard tendre; c’est agréable;
  • Où est le romantisme?;
  • Vous n’entendez pas de petits mots doux ou remarques sur votre tenue, coiffure, etc.;
  • Vous aimeriez bien présenter votre nouvel amoureux/nouvelle amoureuse à vos enfants, famille, amis(es);
  • Ça serait agréable de partager des activités avec la personne aimée;
  • Vous êtes toujours seul(e) à un souper entre amis(es) accompagnés(ées);
  • Vous devez souvent répondre aux questions/commentaires des gens concernant votre situation:  « Pourquoi t’es encore célibataire? » « Qu’est-ce que tu attends pour rencontrer? »  « Faut que tu fonces. »;
  • Les hommes/femmes que vous rencontrez ou discutez ne veulent qu’une relation d’un soir;
  • C’est pas plaisant de faire une sortie (restaurant, cinéma, etc.) en solo;
  • Votre horloge biologique sonne;
  • Une nouvelle fête (Saint-Valentin, Noël, etc.) célibataire;
  • Personne pour vous gratter le dos;
  • Vous aimeriez bien passer du temps en bonne compagnie;
  • Etc.

Mais notre célibat, nous permet:

  • Restez et être vous-même;
  • Vous pouvez passer la journée en pyjama sans entendre la moindre remarque;
  • Pas de compte à rendre à personne;
  • Vous faîtes ce que vous voulez de votre argent;
  • Des Converses comme souliers; aucun problème;
  • Vous avez des tatous, percing ou les cheveux colorés sans que ça n’embête personne;
  • Vous écoutez le style de musique que vous aimez à fond;
  • Pas obligé de faire votre lit à tous les jours;
  • Oups!  Vous n’avez pas fait la balayeuse, le ménage, etc. aujourd’hui;
  • Plus à souffrir à cause d’une séparation;
  • Vous avez votre lit à vous et vous y couchez de travers
  • Il n’y a personne qui ronfle près de vous et qui vous empêche de dormir;
  • Beaucoup plus de temps pour vos enfants, famille et amis(es);
  • Vos sous-vêtements ne sont pas agencés;
  • Oups!  Pris un peu de poids, vous n’avez donc plus à entendre ces critiques;
  • Vos poils de jambe sont assez longs pour en faire des tresses;
  • Vous pouvez planifier votre horaire selon votre désir;
  • Vous pouvez travailler dans votre garage tant que vous voulez;
  • Manger des ailes de poulet avec une bonne bière tout en écoutant votre émission sportive préférée, c’est le summum;
  • Pas de partage d’assiettes;
  • Pas besoin de faire plaisir à l’autre à votre détriment;
  • Vous pouvez écouter votre film fétiche 100 fois de suite;
  • Au lit, vous pouvez baver, ronfler et même péter sans gêne;
  • Femme:  vous laissez le siège de toilette baissé.  Homme:  vous laissez le siège de toilette levé;
  • Vous pouvez choisir qui partagera votre lit;
  • Du travail à faire à la maison, pourquoi pas!;
  • Faire vos propres expériences;
  • Aucune gestion de crise à faire;
  • Vous pouvez boire et manger à même les contenants (du lait, quoi de plus agréable!)
  • Bref, faire ce que vous voulez  tout faire et cela quand ça vous plaît;
  • Etc.

La vie de couple, regorge d’épreuves:

  • Moins de temps à consacrer à vos amis(es) et à vous;
  • La routine nuit à votre vie amoureuse;
  • N’osez pas un regard de trop vers une autre personne;
  • Attention à vos mots;
  • La présence de l’autre vous incommode, elle empiète sur votre espace;
  • Votre relation vous étouffe; vous n’êtes pas vous-même;
  • Vous ne cessez de tout remettre en question, vous en arrivez même à douter de vous;
  • Votre libido est en-dessous de zéro, mais votre partenaire ne voit rien;
  • Vous n’avez plus envie d’être sexy ou attirant(e);
  • Votre partenaire ne peut supporter vos enfants;
  • La famille recomposée n’est pas de tout repos;
  • Il faut conjuguer avec des « ex« ;
  • Votre relation est malsaine, PARTEZ (voir billet sur La violence conjugale);
  • Vous ne pouvez prendre vos propres décisions;
  • Vous êtes tanné(e) de toujours repasser derrière votre conjoint(e) pour ranger, nettoyer, etc.;
  • Vous avez peur de rencontrer une personne et de tomber dans le même pattern;
  • Vous enviez vos amis(es) célibataires;
  • Etc.

Mais la vie de couple, est remplie d’aventures:

  • Vous pouvez consacrer du temps à des projets communs;
  • Vous vivez de beaux moments ensemble;
  • Vous avez la chance de pouvoir compter sur la présence de quelqu’un peu importe les moments ou vos sentiments;
  • Votre coeur bat pour 100 miles à l’heure pour votre amour;
  • Votre rêve de fonder une famille se réalise;
  • Vous aimez recevoir et donner des cadeaux, mais attention, il faut que ce soit équitable;
  • Vous faites des activités à deux;
  • Voyagez et découvrez le monde ensemble;
  • Le bonheur et la joie embelli votre vie de couple;
  • Partagez des moments romantiques;
  • Découvrez votre sensualité et sexualité avec confiance;
  • Partagez les tâches ménagères et l’aspect financier;
  • Vous pouvez vous coller sur l’autre pendant que vous écoutez un film, si ce n’est pas du romantisme, alors, c’est quoi?;
  • Voler un baiser, voir un sourire de joie ou vous faire serrer dans les bras avec contentement;
  • Avez hâte de vous retrouvez avec la personne aimée;
  • Chantez à tue-tête;
  • Dansez;
  • Marchez main dans la main et être fier à ses bras;
  • Avoir envie de faire savoir à tout le monde:  « C’est mon chum/blonde et j’aime« ;
  • Criez au monde entier que vous êtes en couple, enfin!

Peu importe le type de relation dans laquelle vous vivez, l’important c’est de s’y sentir bien et surtout que vous y avez trouvé votre place.  De pouvoir s’épanouir au travers, d’être en mesure de prendre vos propres décisions et le plus important, être vous-même.  Sur ce, pour les célibataires, comme moi, je vous souhaite de trouvez l’âme soeur (si tel est votre désir) et ceux en couple, bonne continuité.  Pour les indécis, à vous de choisir.  Cela dépend de quelle personne pourra répondre à tous vos désirs.

Soyez heureux!


  • 0
Besoin d'idées pour des cadeaux???

Cadeaux de Saint-Valentin originaux

L’amour est comme un cadeau qu’il faut être prêt à accueillir, sinon il sera impossible de l’apprécier à sa juste valeur et on risque alors de le voir s’enfuir.

(Message D’Amour)

Dans quelques jours, ce sera la Saint-Valentin.  Cette année, vous aimeriez offrir à votre amour un cadeau original. Des cadeaux différents des autres ou des traditionnels.  Des idées cadeaux qui feront l’envie de tous ceux et celles que vous côtoyez.  Un cadeau qui s’adresse autant à l’homme qu’à la femme.  Alors, faites votre choix parmi la liste.

Idées cadeaux:

  • Des M&M.  Bon, vous avez raison, c’est du chocolat.  Par contre, celui-ci peut être personnalisé (photo, texte, etc.).  Vous pouvez l’acheter en gros format ou dans une belle boîte en forme de coeur ou autres.  Visiter le site: « mymms« .
  • Une rose éternelle.  Vous avez plusieurs options (fleurs, vase, personnalisé, etc.).  Informez-vous auprès de votre fleuriste ou visiter le site:  « rose-eternelle« .
  • Une peluche.  Pourquoi pas!  Le site:  « universtoutou » vous propose une variété de peluches et de vêtements pour l’habiller.  Imaginez un bel ourson avec un boxer rouge avec des coeurs; romantique et craquant.
  • Allez-y avec un « tatou de couple« .  Choisissez un qui représentera l’amour que vous avez l’un pour l’autre. Plusieurs images s’offrent à vous.
  • Un chandail, casse-tête, sac à bandouilière, coquille protectrice pour cellulaires, etc., autant de choix que vous offre « Jean Coutu« .  Utilisez une photo souvenir lors d’un merveilleux voyage fait en amoureux ou en famille.
  • Offrez un « bijou amoureux personnalisé » (bracelet, bague, etc.) dans lequel vous pourrez faire graver un mot ou texte de votre choix.
  • Un beau « porte-clés amoureux personnalisé« .
  • Une séance photo.  Si vous avez le courage, demander une séance plus coquine.  De quoi émerveiller votre amour.
  • Un beau « coussin personnalisé« .
  • Planifiez la soirée de rêve.  Préparer son repas préféré, lumières tamisées, petite musique d’ambiance et habillez-vous de façon plus coquette.  Pour le reste de la soirée, faites preuve d’imagination!
  • Buvez une vraie et bonne bouteille de champagne.
  • Fabriquez un cadre souvenir avec vos plus belles photos de couple.
  • Mettez un peu de piquant à cette soirée.  Un massage, un spa, un jeu (pour adultes seulement).  Visitez le site: « Fantasia » pour plus de choix.  Ou, pourquoi ne pas aller directement dans une boutique érotique?
  • Profitez d’un forfait « Saint-Valentin » disponible à l’hôtel de votre choix.  Vous pouvez aussi choisir une nuit à « l’Hôtel de Glace de Québec« .
  • Faites graver verres, coupes ou autres en visitant le site:  « leverreeclate« .

En faisant preuve d’imagination, vous trouverez le cadeau parfait pour une Saint-Valentin mémorable.

Bonne recherche!


  • 0
Quel contraceptif me convient???

Choisir son contraceptif

Un petit mot sur la contraception oral.  J’ai demandé à une fille de coucher avec moi et elle a dit « non. »

(Woody Allen)

Choisir son contraceptif, relève de toutes personnes qui désirent partager son intimité, se découvrir et avoir du plaisir à travers son corps.  Il est important de se protéger d’une grossesse éventuelle non désiré ou d’un ITS.  Choisir son contraceptif est une décision très judicieux puisqu’il existe sur le marché, une panoplie de méthodes et de marques.  Qu’on choisisse la méthode naturelle, non hormonale ou hormonale, il nous faut un choix répondant à nos besoins.

Choisir son contraceptif:

Extrait de « Tableau comparatif des moyens de contraception. » du site Choisir sa Contraception.

L’utilisation d’une double protection rend les risques de grossesses et d’ITS moins présents (pilules et condom).  De plus, lors du choix du contraceptif, il est important de prendre en compte ses facteurs:  votre âge, vous allaitez, vous fumez, votre mode de vie, situation personnelle et affective, avez-vous des enfants ou en voulez-vous sous peu, votre état de santé, prenez-vous des médicaments, avez-vous déjà pris un contraceptif avec lequel vous étiez à l’aise ou votre tempérament. En discutant avec les spécialistes de la santé, vous pourrez faire un choix qui répondra à vos besoins.

Se protéger lors de rapports sexuels est une responsabilité aux 2 personnes consentantes.   Les conséquences découlant d’une relation sexuelle non protégée ne sont pas à négliger; il en va de votre santé, de votre entourage et de vos prochains partenaires sexuels.  Les effets négatifs et positifs des contraceptifs sont liés au choix de la méthode contraceptive.

Les effets négatifs (tout dépendant du contraceptif) étant:

  • Prise du médicament aux même heures;
  • Risques de menstruations abondantes;
  • L’arrêt de toutes activités sexuelles;
  • Risque pour la santé;
  • Le « spotting« ;
  • L’inconfort;
  • Des douleurs;
  • Suivi médical;
  • Prise de poids;
  • Etc.

Tandis que les effets positifs (selon le contraceptif) sont:

  • Régularisation des menstruations;
  • Facile de transport;
  • Économique et fiable;
  • Effets immédiat;
  • Retour à la fertilité rapide;
  • Risques de complications atténuées;
  • Réduit les effets hormonales;
  • Etc.

Il est important de parler avec notre partenaire du choix désiré afin de profiter librement et en toute sécurité lors de vos rapprochements.  Faites un choix sur la protection en pensant sécurité et utilité.

Faites le bon choix!


  • 0
Le sexe ou l'amour???

Le sexe avant l’amour

Category : Relations , Sexualité

Tu peux tenter de mentir à ce qui se trouve dans ta tête, mais tu ne pourras jamais mentir à ce qui se trouve dans ton coeur.

(Les Beaux Proverbes)

Le sexe avant l’amour; POURQUOI PAS!  Les amis(es) avec bénéfices, c’est un type de relation, à étudier, évaluer et attrayant qui pourrait m’apporter beaucoup; SÉRIEUSEMENT?  En fait, ami(e) avec bénéfices, offre des avantages à ne pas négliger. Personne pour se mêler de l’éducation de mes enfants, pas de compromis pour la co-habitation, faire ce qui me plaît, protéger mon coeur (aucune douleur reliée à une séparation), rester moi-même sans contrainte et j’en passe.  De plus, ce type de relation nous permet d’explorer, d’expérimenter ou de découvrir certains aspects de la vie sans jugements, censures ou des comptes à rendre.

En 2015, il existe plusieurs appellations pour désigner un(e) ami(e) avec bénéfices. Que ce soit, Temps Partiel Occasionnel (TPO), « fuck-friend« , relation d’un soir ou ami(e) moderne.  Avoir un(e) ami(e) avec bénéfices signifie, deux personnes consentantes s’unissant dans une relation sexuelle sans s’engager.  Naturellement, ce genre de relation peut combler un manque sexuel ou d’affection.

Où trouver un(e) ami(e) avec bénéfices?  Les sites spécialisés de rencontres sont souvent de bons points de recherches pour trouver la personne.  D’ailleurs, comme le relève l’Huffington Post:  « N’utilisez pas Tinder pour une réelle relation.  OH NON! Ce n’est que pour de courtes histoires. »  C’est souvent une règle non écrite que l’on retrouve dans plusieurs autres sites de rencontres.

Le sexe avant l’amour, le positif:

  • Avoir un sentiment de liberté, de contrôle;
  • Facile d’avoir des relations sexuelles;
  • N’implique pas le côté émotionnel;
  • Bonne alternative pour les gens qui ne veulent pas s’engager;
  • Avec la personne idéale, c’est une relation pouvant être sécuritaire, confortable et de confiance;
  • Etc.

Le sexe avant l’amour, le négatif:

  • C’est pas tout le monde qui comprend les relations ami(e)-ami(e);
  • Développement de sentiments non réciproques;
  • Sentiment d’abandon, baisse de confiance; lorsque l’autre partenaire quitte;
  • Peut briser une amitié;
  • Pour être avec la personne aimée, on choisi cette alternative;
  • Les attentes sont plus fortes et longues;
  • Etc.

Selon le site, Affaires de gars, dans son article:  « Les 4 règles des amis modernes« , explique le phénomène qu’engendre ce type de relation dans la société.  De plus, l’intitulé:  « 7 règles à suivre pour avoir du « fun » avec votre amie moderne« , dicte les règles non écrites à respecter.  Enfin, se situant entre la vraie relation amoureuse et l’ami(e) avec bénéfices, le site décrit un tout nouveau mode de pensée en matière de relation:  « Ni couple, ni « fuckfriend »…les fameuses relations « On se voit.« , qualifie ce choix lorsque deux personnes se fréquentent afin d’avoir un partenaire pour les sorties, baisers, recevoir de l’affection sans pour autant s’engager, s’investir émotionnellement ou construire du concret; INTÉRESSANT!

Enfin, que vous décidiez de vivre une relation stable amoureuse, le sexe avant l’amour (amis(es) avec bénéfices) ou « On se voit », soyez assuré de faire un choix qui vous comblera émotionnellement, physiquement et personnellement.

Vivez votre choix sans l’imposer!

N.B.:  Ce billet est écrit par Isabelle Lajoie pour En mode FAMILLE.com


  • 0
Vivre sa sexualité parentale différemment...

Vivre sa sexualité parentale

L’érotisme est un pouvoir sexuel sans bornes, illimité, démesuré.  Il faut le craindre.

(Marquis de Sade)

Vivre sa sexualité parentale, c’est tout un art.  Avant de devenir parent, vivre sa sexualité; c’était facile.  Pensez-y!  Pas de pleurs pour mettre un terme aux moments d’intimités avec notre partenaire.  On était loin du réveil brutal matinal pour le biberon ou l’allaitement (selon le choix) parce qu’on s’est permis des caresses jusqu’aux petites heures.  Enfin, le rêve!  La réalité en est toute autre.  On ne peut oublier la douleur provoquée lors de la 1ère relation sexuelle précédant la période « quarantaine » ou « suites de couches » (langage médical); OUILLE, ça fait mal!  Physiquement, on se sent très moche.  Nos vêtements préférés sont les chemises de nuit (ça camoufle), les belles grosses culottes style « ma tante » (ça camoufle, encore) finalement, s’habiller en mou (bien oui, ça camoufle)!

En plus, opère un changement psychologique dans notre façon de pensée.  Le fait d’être parent modifie notre regard envers sa sexualité parentale et la façon de la vivre.  Comment expliquer? Naturellement, on est comblé lors de la naissance de nos enfants (j’en étais aux anges).  Ce sont des moments forts réjouissants, magiques et merveilleux.  Pourtant, plusieurs éléments contribue à la perte sexuelle.  Que ce soit la fatigue, le manque de temps pour soi et pour le couple, la perte de l’intimité, les divergences d’opinions sur l’éducation des enfants ou la difficulté pour certaines femmes de se percevoir comme une personne sexuelle et non pas seulement comme une maman.  Il n’y a plus de place pour l’imagination, la fantaisie ou l’érotisme.  Selon la sexologue Jocelyne Robert:  « Il y a une baisse du désir pour la femme qui sont souvent fatiguées par la gestion et l’organisation domestique.  Cette panne d’intérêt et de disponibilité n’est que temporaire.  Ça revient, mais la libido et l’érotisme, ça prend du temps » (« Couple:  Être parent tout en restant amant. », La Presse).

Que faire pour vivre sa sexualité parentale:

L’éternelle fatigue:

La fatigue s’accumule et plusieurs activités sont secondaires, comme les relations sexuelles.  Lorsqu’on manque de sommeil, l’antidésir est assez puissant.  On préfère, et de loin, dormir.  Le défi est de cibler des moments de détentes et de repos comme des bonnes occasion de se rapprocher du partenaire.  Simplement se caresser, s’embrasser ou se prendre dans ses bras; sans avoir une relation sexuelle. Prendre son temps pour permettre d’avoir du temps de qualité en couple.

L’intimité envahie:

Souvent, c’est l’intimité sexuelle qui disparaît.  On ne veut pas réveiller les enfants ou se faire entendre par ceux-ci. L’espace conjugale est important pour le couple. Apprendre aux enfants à respecter cet espace.  Utilisez diverses façons pour faire comprendre à vos enfants de ne pas perturber cet espace sans votre autorisation. Le couple doit continuer d’exister et avoir un lieu pour se retrouver.  Préservez des moments d’intimité de qualité.

Se percevoir comme une mère et non comme une femme:

Le corps de la femme s’est modifié au cours de la grossesse (effectivement!). Certaines parties du corps en garde quelques fois des marques.  Les seins qui servent à allaiter peuvent être perçu comme un moyen de nourrir l’enfant et non objet de plaisir.  Comment arriver à conjuguer le plaisir maternelle et le plaisir d’amante puisque le corps a changé de fonction?  Faire des petits gestes qui va permettre à la femme de se sentir belle, désirée et sensuelle. Porter un peu de maquillage, des vêtements où vous serez mise en valeur ou entretenir la pensée que le plaisir a toujours sa place.  Voir le rôle de mère comme le prolongement de celui de femme.

L’éducation, source de conflits:

Sujet qui amène souvent des divergences d’opinions.  Ça se traduit par des points de vue différents sur la façon d’agir, le mode d’éducation à adopter ou sur le partage des responsabilités.  Les conflits affectent le désir sexuel.  De plus, l’absence de relations sexuelles apportent d’autres conflits.  Vaut mieux clarifier et régler les situations indésirables et revoir notre façon d’agir afin de s’assurer de bien gérer les conflits.  Ils ne doivent pas envenimer les relations du couple.

Extrait de « Nouveaux parents: quoi faire pour préserver votre sexualité. », selon Caroline Doré, sexologue clinicienne et psychothérapeute, M.A. du site Coup de Pouce Maman.

Aussi, Jocelyne Robert s’insurge devant notre propension envers la quantité. « Pourquoi a-t-on le culte du quantitatif, alors que c’est la qualité et la complicité érotique qui compte?  Notre rapport à la sexualité s’apparente à celui que nous entretenons avec la consommation:  combien de fois, de positions, de partenaires, d’orgasmes?  C’est de la frénésie, alors que ce qui importe, c’est l’estime de soi. » (Couple:  Être parent tout en restant amant. », La Presse).

Enfin, l’homme autant que la femme doit s’apporter un soutien mutuel afin d’être amant et parent.  Trouvez des idées pour ajouter du piquant et vivre sa sexualité parentale.  Vous pouvez, pourquoi pas, aller dans des boutiques érotiques (Corps Atout) ou des sites web spécialisés (Jalf) ou lire (50 nuances de Grey).  Il faut que vos décisions se base sur le respect de chacun.

Laissez aller votre imagination!

 


Suivez-nous!