Category Archives: Éducation

  • 0
Un condom pour mon fils...

La fois où j’ai donné un condom à mon fils!

L’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde.

(Nelson Mandela)

Hein!  Sérieux!  Donner un condom à mon fils.  Vous avez bien lu.  J’ai donné un condom à mon fils.  J’entends déjà les mécontentements et les jugements.  « Ça pas d’allure, voyons! »  « Tu l’encourages! »  Un dicton dit: « Vaut mieux prévenir que guérir! »  Honnêtement, prenez-vous le temps de bien écouter vos ados.  Peut-être que vous devriez.

Vous pourriez apprendre qu’un(e) adolescent(e) de 16 ans a vécu une relation sexuelle sans protection.  Ou un « trip » à 4 à l’âge de 13 ans.  Ou fait parti(e) d’une orgie à 15 ans.  Donc, veuillez m’excuser, mais je n’ai vraiment pas envie d’être grand-mère ou que mon fils soit atteint d’une ITSS.

D’ailleurs, selon L’Enquête québécoise sur la santé de la population,2014-2015:  pour en savoir plus sur la santé des Québécois (Tome 2) publié sur le site de L’Institut de la Statistique Québec, nous pouvons remarquer une augmentation des ITSS (Chlamydia trachomatis ou chlamydiose et infection gonococcique ou gonorrhée) chez les jeunes de plus de 15 ans.

Voici quelques statistiques que vous pouvez lire dans cette même enquête:

  • Plus d’un jeune sur 3 a ou devra passer un test de dépistage d’ITSS.
  • 66,5% des jeunes de plus de 15 ans étaient ou sont actifs sexuellement.
  • 7,1% ont eu ou ont plus de 5 partenaires.
  • 28% n’utilisent jamais le condom lors de relations (vaginales ou anales).

Selon L’Enquête québécoise sur la santé des jeunes du secondaire 2010-2011 (Tome 1):

  • 37% des jeunes de 14 ans et plus ont ou ont eu lors premiers relations sexuelles (vaginales, anales ou orales).

Enfin, selon L’Institut de la Statistique Québec:

  • En 2016, 1400 naissances sont répertoriées pour des jeunes filles âgées entre 15 – 19 ans (comprenant aussi les moins de 14 ans).

Donc, vous ne croyez pas que les chiffres donnent matière à réflexion?  Pour ma part, OUI.  C’est votre responsabilité parentale d’éduquer votre ado peu importe le sujet. J’aime mieux savoir mon fils protégé par un condom et prêt en cas d’éventualité plutôt que d’avoir recours à des services médicaux ou autres.

 Un condom ou rien!

N.B.:  Données imprécises, fournies à titre indicatif seulement.

 

 

 


  • 0
Astuces pour la mémoire...

8 trucs pour la mémoire des enfants

Category : Éducation

La mémoire est une faculté qui oublie.

(Inconnu)

Vous êtes à la recherche de petits trucs faciles à réaliser, pas dispendieux, qui aident l’enfant dans ses apprentissages et développe sa mémoire.  En plus, tout en s’amusant!

Trucs pour la mémoire:

  • Qui se souvient de « Crème glacée, limonade sucrée, dis-moi le nom de mon cavalier: A-B-C, etc. »  Une chanson pour corde à sauter de ma jeunesse.
  • Un autre petit jeu de mon jeune temps qui aide à la mémoire, le jeu de Pierre, Jean et Jacques.  L’enfant doit mémoriser qu’il ne peut nommer son prénom qui lui a été désigné.
  • Une comptine que j’aime bien chanter avec mes petits amis(es), Trois petits chats.  Il existe plusieurs versions de cette comptine.   L’enfant doit se souvenir de chaque mot afin d’en faire la comptine.
  • Le jeu de Kim.  Vous cachez des objets sous une couverture.  Par la suite, vous enlevez un objet et l’enfant doit nommer celui manquant.
  • Jeune, j’aimais bien ce jeu:  « Qui a pris les biscuits ».  Plusieurs joueurs doivent y jouer. De préférence en âge de comprendre les consignes.  En rond, vous donnez un numéro à chaque enfant.  L’adulte commence le jeu avec cette comptine:  « Qui a pris les biscuits dans la boîte à biscuits sans demander la permission?  Est-ce toi numéro (vous nommez un numéro).  L’enfant doit répondre lorsqu’il entend son numéro:  « Qui moi? »  L’adulte rétorque:  « Oui, toi! »  Au tour de l’enfant:  « Pas possible. »  L’adulte:  « Qui donc alors? » L’enfant: « Numéro (il doit nommer un numéro qui n’est pas le sien) ».  Le but du jeu, c’est de ne pas nommer son numéro, car advenant le cas, c’est celui-ci qui sera « accusé » d’avoir mangé les biscuits.
  • Trouvez la paire.  Un jeu qui se joue à plusieurs joueurs.  Placez les cartes d’un jeu de cartes (ou d’autres cartes en autant qu’il y ait des paires) à l’envers sur une table. L’enfant tourne une carte et doit trouver où l’autre pour faire une paire.  S’il ne l’a pas, les cartes sont retournées et l’enfant recommence jusqu’à ce qu’il ait pu mémoriser l’emplacement de la paire de cartes.
  • Il y a aussi le jeu de « Je pars en voyage ».  Une première personne dit:  « Je pars en voyage et je mets dans ma valise (la personne nomme un morceau de vêtement). » Une deuxième personne dit la même phrase en disant le premier morceau de vêtement et en ajoute un second.  Les autres personnes font de même en ajoutant un morceau de vêtement, mais en respectant l’ordre de ceux qui ont été mentionnés auparavant.

Plusieurs petites chansons pour cordes à sauter ou pour les jeux d’élastiques peuvent très bien développer la mémoire de vos enfants.   Faites une liste de plusieurs mots et enrayer un parmi ceux-ci.  L’enfant doit utiliser sa mémoire pour dire le mot manquant.  Il suffit d’un peu d’imagination et de mémoire de vos jeux de jeunesse.

À vos méninges!

 


  • 0
La Saint-Valentin...

Célébrons la Saint-Valentin

Category : Éducation

Je m’appelle Love

Je suis né le jour de l’Amour

J’ai l’âge de tes Baisers

J’habite au fond de ton Coeur

Mon numéro de téléphone est Tendresse

Mon adresse postale est Caresse

Et ma ville c’est Bisous

(Bienvenue chez Minouchapassion)

Chez-moi, depuis quelques années, nous célébrons la Saint-Valentin d’une autre façon.  Étant célibataire, j’ai appris à célébrer ce moment d’amour et d’amitié avec ceux et celles que j’aime.  La Saint-Valentin n’est-elle pas une fête pour partager du temps avec vos enfants, votre famille ou vos amis(es)?

Au fait, savez-vous depuis quand on célèbre la Saint-Valentin?  Pourquoi avoir choisi la date du 14 février?  À travers ce billet, vous allez découvrir tout de la Saint-Valentin.

La Saint-Valentin au fil du temps

La Saint-Valentin, coutume païenne à l’origine, a été assimilée par l’Église Catholique romaine avec l’appellation Saint-Valentin comme saint patron des amoureux.  Le côté amour romantique de la Saint-Valentin n’avait pas lieu d’être avant le haut Moyen Âge.  De nos jours, la fête est considérée comme celle des amoureux et ceux-ci profitent de ce moment pour échanger des petits mots doux et des cadeaux comme preuve d’amour.

En Amérique du Nord, il n’est pas rare de voir une personne faire parvenir plusieurs cartes de la Saint-Valentin. Tandis qu’en Europe, selon leur conception, la carte de la Saint-Valentin est destinée à une seule personne.  Il n’est pas rare de recevoir un bouquet de roses rouges, symbole de la passion.

Trois saints (martyrs) sont nommés Valentin.  La date du 14 février fut déterminée par un décret du Pape Gelase 1er, en 495.  C’est en date du 14 février qu’ils furent mentionnés dans les premiers martyrologes.  On y retrouve, entre autres:

La Saint-Valentin et l’amour n’a aucune preuve d’avoir existé dans l’histoire anciennes et selon des historiens est considérée comme une légende.  Une autre légende explique que la fête de la Saint-Valentin a été créée pour abolir la pratique des Lupercales.  Cette pratique n’est spécifiée dans aucune source de cette époque. Cependant, une miniature du XIIe siècle qui démontre comment les chrétiens ont modifié les rites païens.

Longtemps la fête de la Saint-Valentin a été célébrée par des célibataires.  Au moment de la fête, les jeunes filles célibataires se cachaient dans leur village en attendant que les jeunes garçons célibataires les trouvent (voir Lupercales).  L’union formée suite au jeu de cache-cache amenaient les couples à se marier l’année suivante.

C’est en Angleterre au XIVe siècle qu’on mentionne pour la première fois la Saint-Valentin avec une connotation amoureuse.  Pendant cette période les amoureux s’échangeaient des billets et se donnaient le surnom de Valentin. La British Library possède un billet datant du XIVe siècle.

Beaucoup de légendes ont pris naissance pendant cette période:

  • Sous le règne de l’empereur Claude II, le mariage pour des soldats romains était interdit.  Avec la discrètion du prête Valentin, celui-ci arrangeait le mariage.  La date de sa mort est le 14 février 270.
  • La veille de son exécution Valentin remis discrètement un « valentin » (feuilles en forme de coeur) à la fille du geôlier avec ce message:  « DE TON VALENTIN »;

Le monde latin découvrit cette coutume lors de la deuxième moitié du XIVe siècle par Othon de Grandson.  Ce poète dédie sa poésie à cette tradition.  Telle que La Complainte de Saint Valentin (I et II), La Complainte amoureuse de Saint Valentin Grandson, Le Souhait de Saint Valentin et Le Songe de Saint Valentin.  Ce fut au tour de Charles d’Orléans, au début de XVe siècle, de faire connaître l’oeuvre d’Othon. Perdue depuis plusieurs années, la tradition repris vie au XIXe siècle.

Le pape Alexandre VI déclare officiellement Valentin comme le Saint Patron des Amoureux.  Appelé Saint Valentin, celui-ci offre sa protection à tous les célibataires à la recherche de l’âme soeur.

La Saint-Valentin à travers le monde:

  • En France, on offre habituellement une rose;
  • En Chine, la Saint-Valentin est de plus en plus célébrée depuis 1980;
  • En Inde et au Pakistan, cette fête devient populaire tout en créant un climat d’hostilité envers cette influence occidentale;
  • Au Japon, les fabricants de chocolat, popularise cette fête à la fin des années 1950.  Les femmes offrent des chocolat à l’être aimé.  Ce qui est appelé, « honmei choco ».  Par contre, elles peuvent aussi en offrir à d’autres hommes (famille, amis, collègues), ce qui est appelé, « giri choco ».  Les hommes ayant reçu un « honmei choco » peuvent en retour offrir un cadeau lors de la fête du « White Day » célébrée le 14 mars.  À ce moment, les hommes offrent du chocolat blanc, des bijoux ou de la lingerie de couleur blanche;
  • En Algérie, les couples s’offrent des roses et du chocolat;
  • Au Liban, chocolats, gâteaux, roses et autres cadeaux sont offert pour signifier leur amour.  Aux lycées et collèges, les élèves s’habillent en rouge;
  • En Amériques, roses, chocolats, bijoux, souper aux restaurants, nuit à l’hôtel, etc. sont destinés à trouver l’amour entre les 2 personnes.

Les symboles de la Saint-Valentin:

  • Aboli les Lupercales, les jeunes hommes de Rome offrit une carte des voeux affectueux à la femme désirée;
  • Le Dieu de l’amour, Cupidon.  Jeune homme ou petit enfant espiègle, il nous atteint de sa flèche magique en plein coeur pour nous aider à trouver l’amour;
  • La « phényléthylamine« , ça vous dit quelque chose?  Selon les chercheurs, c’est une hormone qui augmente le désir amoureux.  Où retrouve t-on cette hormone?  Dans le chocolat.  Il est donc tout à fait désigné d’offrir du chocolat pour cet occasion;
  • XXX.  Trois petites lettres qui signifient beaucoup.  Cette coutume qu’on retrouve à la fin d’une lettre d’amour remonterait au début du catholicisme.  Le « X » représente la croix, symbole de foi jurée.  Longtemps, on apposait un « X » comme signature car plusieurs personnes ne savaient pas écrire.  Pour que le « X » ait une valeur de serment, la personne devait l’embrasser.

Plusieurs profitent de la Saint-Valentin pour renouveler leur amour envers leur partenaire de vie.  Cet événement ne devrait pas être plutôt célébré à tout moment pendant l’année?  Manifester son amour et/ou son affection pour tous ceux et celles qu’on aime et apprécie peu importe le jour de l’année?  Célébrons la Saint-Valentin à tous les moments que la vie nous permet de vivre!

XXX

 

 

 

 

 

 

 

 


  • 0
Qui est Cupidon???

Cupidon et Cie; les origines

Category : Éducation

Je crois que Cupidon m’a oublié.

(Pinterest)

« Cupidon » (chez les Romains), est un bel petit ange ayant pour attributs un arc, un carquois et une fleur.  D’autres fois, on le voit aveugle (ne dit-on pas que l’amour est aveugle), muni d’une torche enflammée, ayant une lance en main ou couronné de roses; emblème de plaisir.  Fils de la Déesse « Vénus » et du Dieu « Mars » puis amant de « Psyché » (signifie âme), est l’ange de l’amour.  Il est souvent représenté comme un jeune enfant, nu et ailé ou parfois par un magnifique jeune homme. Cupidon armé de ses attributs se balade sur sa monture ailée afin d’y envoyer des flèches capables d’inspirer le désir et/ou de l’amour dans le coeur des Dieux et des hommes.  On dit même que le bout de ses flèches seraient une représentation du « dard d’amour » des escargots.

Cupidon et son amour, Psyché:

Psyché, princesse mortelle est reconnue pour sa beauté.  Vénus jalouse par tant de splendeur ordonne à son fils, Cupidon, de la rendre amoureuse de l’homme le plus méprisable qui soit.  Malencontreusement, celui-ci se blesse avec l’une de ses flèches et tombe follement amoureux de la belle princesse.  Afin de pouvoir continuer de rester auprès de sa douce, Cupidon cacha Psyché dans son château et vint la rejoindre à toutes les nuits sans pour autant montrer son identité.  Curieuse, Psyché découvrit l’identité de son amant lors d’un nuit où celui-ci est profondément endormi.  Réalisant qu’il venait d’être démasqué, Cupidon s’enfuit.  Finalement, avec l’aide de plusieurs Dieux et d’innombrables épreuves, Psyché finit par retrouver son amant.  « Zeus » annonce le mariage entre les deux amoureux. Afin de vivre auprès de son Cupidon, Psyché bu de l’ambroisie qui lui confère l’immortalité.

Cupidon donne aussi un autre sens à son nom, sens plus obscur de sa force, « cupide« .  Son nom, en latin Cupido, qui signifie désir, implique l’idée d’un amour violent et de désirs amoureux.  D’ailleurs, dans la littérature romaine, il est souvent assimilé au Dieu grec, divinité de l’amour et de la puissance créatrice, « Éros« .  De plus, le mot « érotisme » provient du nom d’Éros.

Cupidon et la Saint-Valentin:

Naturellement, comme celui-ci est le Dieu de l’amour, il est l’un des principaux symboles de cette fête.  On y montre un Cupidon espiègle tirant de ses flèches les âmes en peine d’amour.  Le 14 février devrait en être son anniversaire.

Bref, notre représentation du petit ange à l’air adorable n’est qu’une simple illusion. Puisqu’au fil du temps, celui-ci a su se montrer sous plusieurs aspects.  C’est ce qui a incité « Jupiter » d’ordonner à Vénus de se débarrasser de son fils dès sa naissance.  Peu importe sa représentation ou son image, je souhaite que Cupidon cogne à ma porte pour me remettre un message d’amour tant attendu!

C’est à mon tour de me laisser parler d’amour!

 


  • 0
L'histoire de Noël...

Il était une fois, Noël!

Category : Éducation

L’enfance c’est de croire qu’avec le sapin de Noël et trois flocons de neige toute la terre est changée.

(André Laurendeau)

Le 25 décembre, date à laquelle est célébrée deux événements.  En premier, la naissance de Jésus Christ.  Fête religieuse pour les Chrétiens(nes) de ce monde. C’est le moment où Dieu a offert son fils, le sauveur aux hommes. En deuxième, la fête de Noël.  Moment pour célébrer en famille ou en amis(es), d’offrir des cadeaux et de manger le fameux repas traditionnel.  Aujourd’hui, ces deux fêtes sont totalement distinctes.  Par contre, elles ont la même origine.

Connaissez-vous ses origines, les divers noms/surnoms donnés au Père Noël, comment se nomme les rennes, qu’est-ce que Coca-Cola à voir avec cette fête, etc.? Autant de questions auxquelles vous trouverez réponses en poursuivant votre lecture.

L’origine:

À l’origine, c’était la naissance du fils de Dieu, Jésus, Christ, qui était célébré.  Au 4ième siècle, la date du 25 décembre fût désignée comme étant la fête de Noël. C’était dans le but de la substituer aux fêtes païennes (fête de la renaissance du Soleil Invaincu, le solstice d’hiver et les Saturnales romaines).  En fait, c’est pendant le règne de Théodose II, en 425,  que les cérémonie de la fête de Noël sont codifiées. Sous le pontificat de Grégoire le Grand, au 5ième siècle, se célèbre déjà la messe de minuit.  Puis la fête de Noël continue à se répandre:  fin du 5ième siècle en Irlande, au 7ième siècle en Angleterre, au 8ième siècle en Allemagne, au 9ième siècle dans les Pays Scandinaves, au 9ième et 10ième siècle, dans les Pays Slaves. Au 15ième siècle, les crèches font leurs apparition dans les églises suivent au 17ième siècle dans les résidences.  À Sélestat en Alsace en 1521, le tout premier arbre de Noël serait apparu.  C’est au début du 17ième siècle que le sapin de Noël fait son entrée dans les demeures en Amérique du Nord.  Cette pratique sera considérée comme païenne jusqu’au milieu du 20ième siècle par l’Église Catholique. Les marchés de Noël feront leur apparition en Allemagne dès le 14ième siècle sous l’appellation « Marché de Saint-Nicolas« .  Par contre, les marchés plus commerciaux seront instaurés vers le milieu des années 1990.  C’est par la mondialisation, les changements culturels et la laïcisation des populations, que la naissance du Christ perd son aspect religieux au détriment de la fête de Noël, plus commerciale.

Joyeux Noël en diverses langues:

  • Québec:  Joyeux Noël;
  • Canada (anglais) et États-Unis:  Merry Christmas;
  • Chine:  shèng dàn kuài lè;
  • Indonésie:  Hari Natal;
  • Japon:  meri kurisumasu (importé de l’anglais);
  • Arabie:  Milad majid wa aam said!  (Noël Béni et joyeuse année);
  • Allemagne:  Fröhliche Weihnachten;
  • Espagne:  Feliz Navida;
  • Luxembourg:  Schéi Chrëstdeeg;
  • Hawaï:  Mele Kalikimaka;
  • Corse:  Bon Natale;
  • Bretagne:  Nedeleg laouen;
  • Haïti:  Bon Nwèl.

Pour en savoir davantage:  « Wikipédia/Noël »

À travers le temps:

L’histoire du Père-Noël remonte aux origines de Saint-Nicolas.  Les deux portaient une barbe blanche accompagné d’un manteau rouge.  L’un voyage sur le dos d’un âne tandis que le second à bord d’un traîneau tiré par des rennes. La tradition du Père-Noël débuta en Europe du Nord mais fût popularisée aux États-Unis pendant le 19ième siècle. C’est en 1863 que naquît le personnage à la barbe blanche dans le « Harper’s Illustrated weekly« , un journal New-Yorkais.  C’est à partir de 1885 qu’on indiqua le Pôle-Nord comme lieu de résidence du Père-Noël et sa troupe.

Coca-Cola:

En 1931, la compagnie apporte son soutien au personnage.  Comme la boisson gazeuse est une consommation saisonnière, quoi de mieux que d’utiliser l’image du Père-Noël habillé de rouge (couleur utilisée par Coca-Cola), jovial et généreux pour commercialiser la boisson en hiver.  Rien de mieux pour le Père-Noël de boire un bon soda pendant sa tournée afin de se désaltérer et reprendre des forces.  Dès 1964, celui-ci devient l’ambassadeur de cette boisson pendant la saison froide.

À travers le monde:

  • Angleterre:  Father Christmas;
  • États-Unis:  Santa Claus;
  • Hollande:  Sinter Klass (Saint-Nicolas);
  • Pays-Bas:  Kerstman;
  • Belgique:  Saint-Nicolas;
  • Allemangne:  Veihnachtsmann;
  • Italie:  Babo Natale;
  • Grèce (Orthodoxes):  Saint-Basile ou Aghios Vassillis;
  • France et Espagne:  Papa Noël ou Saint-Nicolas;
  • Portugal:  Pai Natal;
  • Brésil et Pérou:  Papai Noel;
  • Chine:  Shengdan Laoren;
  • Hong Kong (Cantonnais):  Sing dan lo ian;
  • Arménie:  Gaghant baba;
  • Yougoslavie:  Deda Mraz;
  • Croatie:  Bozicnjak;
  • Bulgarie:  Diado coleda;
  • Roumanie:  Mos cracium ou Mos Nicolae;
  • Hongrie:  Karacsony Apo;
  • Irlande:  Santy (abrégé de son nom américain);
  • Hawaï:  Kanakaloka;
  • Caraïbes:  St-Kitts;
  • Nord de l’Inde et au Pakistan:  Baba Christmass;
  • Russie:  LePère Gel ou Ded Moroz;
  • Slovénie:  Bozicek;
  • Pologne:  Gwiazdor (signifie l’homme des étoiles);
  • Suède:  Jultomten;
  • Novège:  Pâ Norsk ou Julenissen;
  • Estonie:  Jouluvana;
  • Lituanie:  Kaledu Senis;
  • Lettonie:  Ziemmassve’tku veci’tis;
  • Danemark:  Julemand;
  • Filande:  Joulupukki ou Julgubben (prononcer le « j » comme un « y »).

Visiter ses deux sites pour en connaître davantage:  « nicolasnoel.tv » et « Wikipédia/Père-Noël« .  Cliquer sur ce lien et visionner « La véritable histoire du Père-Noël« .

Les rennes:

Il y a 8 rennes qui traînent le traîneau.  On compte 4 mâles et 4 femelles (version anglaise et originale entre les parenthèses):

  • Tornade (Dasher):  le plus rapide; il galope;
  • Furie (Prancer):  le plus puissant; il se pavanne;
  • Comète (Comet):  il apporte le bonheur aux enfants;
  • Tonnerre (Donner, Dunder ou Donder):  le plus fort;
  • Danseur (Danser):  la plus gracieuse;
  • Fringant (Vixen):  belle et puissante;
  • Cupidon (Cupid):  elle amène l’amour aux enfants;
  • Éclair (Blitzen, Blixem ou Blixen):  elle apporte la lumière.

Rudolphe ou Rollo à l’origine fait son apparition en 1939 grâce à Robert L. May.  On reconnait Rudolphe grâce à son nez rouge lumineux.  Celui-ci ne fait pas parti des 8 rennes.  Les rennes font leur apparition aux États-Unis vers 1821 par le biais d’un poème anonyme publié William Gilley, imprimeur à New-York.

Avec le temps, l’aspect religieux de la naissance d’un Sauveur s’est transformé en fête culturelles, sociale et commerciale.  Pour ce Noël, vous pouvez donner un aspect plus symbolique, donner, faite un don ou partager de votre temps avec des gens ou des organismes ayant besoin.  Cette fête aura retrouver un peu plus de son humanité.

Joyeux Noël!

 

 


  • 0
Les enfants et les tâches ménagères...

Tâches ménagères

Category : Éducation , Vie de famille

La notion de devoir payer pour les comportements inappropriés reste très ancrée.  Pourtant, les enfants s’améliorent quand ils se sentent encouragés.

(Jane Nelsen)

(Petit rire)  Quand j’ai présenté à mon fiston le titre de ce billet, il a répondu par un « Yeurk« .  Je ne comprends pas pourquoi!  À ma maison, où demeure 2 ados et 1 maman, c’est moi qui accompli 95% des tâches ménagères.  Le 5% qui reste, mes enfants s’en charge après m’avoir fait répété, répété et répété ou encore avoir lu mes petits messages mis en évidence (Veuillez, svp, vider le lave-vaisselle ou enlever le linge sur la corde); quoique parfois, je pense qu’un examen de la vue s’imposerait.

En tant que parents, c’est notre devoir d’aider nos enfants à accomplir des tâches ménagères.  Tout comme les adultes, les enfants font partie de la famille.  Ils doivent prendre des responsabilités basées sur leur âge et la capacité à effectuer le tout.  Pour certains parents, il est normal de débourser un montant compensatoire selon le type de tâche.  Pour d’autres, c’est la contribution des enfants à la vie de famille.

Je me souviens qu’au début de mon adolescence (il y a de ça plusieurs années!), ma mère avait, pour mon frère et moi, fait un tableau des tâches avec un montant pré-établi.  La période de cette entente durait 1 an.  Pendant cette année, mon frère et moi avons effectué nos tâches ménagères désignées et comme, il y avait une possibilité de surplis, mon frère, s’en est donné à coeur joie.  Moi, j’y allais avec ce qui m’était désigné; pas plus pas moins.  Tout montant recueilli, ma mère le versait dans un compte à la Caisse pour le faire fructifier.  Après 1 an de dur labeur, j’ai pu m’acheter ma radio avec des cassettes de musique.

 Voici une liste de tâches ménagères établies selon l’âge de votre enfant:

De 2 à 3 ans:

  • Ramasser ses jouets et les mettre dans un bac prévu à cet effet;
  • Ramasser et mettre les vêtements dans la corbeille à linge sale;
  • Sortir les vêtements de la sécheuse;
  • Mettre et vider le lave-vaisselle (ce qui n’est pas dangereux pour lui);
  • Nettoyer avec un chiffon en microfibre;
  • Apporter de la nourriture ou autres à la table;
  • Etc.

De 4 à 5 ans:

  • Toutes les tâches précédentes;
  • Passer l’aspirateur;
  • Faire son lit;
  • Sortir le sac de poubelle et la récupération;
  • Mettre et débarrasser la table;
  • Laver les vitres;
  • Laver ou essuyer la vaisselle (avec de l’aide);
  • Arroser les planter;
  • Plier les serviettes, débarbouillettes, linges à mains, etc.;
  • Laver les lavabos;
  • Apporter des sacs d’épicerie (selon le poids);
  • Etc.

De 6 à 8 ans:

  • Toutes les tâches précédentes;
  • Balayer;
  • Préparer un repas facile à faire (laver, couper et placer les ingrédients);
  • Étendre les vêtements sur la corde à linge;
  • Placer ses vêtements dans sa garde-robe et armoire;
  • Aider à ranger l’épicerie;
  • Enlever la mauvaises herbes;
  • Arroser les plantes;
  • Etc.

De 9 à 12 ans:

  • Toutes les tâches précédentes;
  • Laver les planchers;
  • Sortir les poubelles et la récupération (mettre au bord du chemin);
  • Préparer un repas, son goûter/collation;
  • Laver la voiture;
  • Changer les draps de son lit;
  • S’occuper de l’animal de compagnie;
  • Etc.

Adolescent/e:

  • Toutes les tâches précédentes;
  • Garder sa soeur ou son frère;
  • Peindre des murs;
  • Faire l’épicerie avec une liste;
  • S’occuper du lavage;
  • Faire le ménage;
  • Tondre la pelouse;
  • Etc.

« Non, tu ne peux pas faire ça, tu es trop petit, t’es pas capable. » C’est la réponse que vous donnez à votre petit de 3 ans.  Alors, attendez-vous qu’à l’âge de 13 ans, celui-ci vous réponde pareillement.  Il est important de commencer dès le plus jeune âge à faire participer vos enfants à la réalisation des tâches ménagères.  Ce qui permettra d’acquérir de l’autonomie, un sens de l’organisation du temps, le respect de leurs responsabilités, se fixer des objectifs et développer leurs habiletés.

Soyez patients, vos enfants apprendront, associer le plaisir aux tâches, à éviter les stéréotypes du genre les filles de l’intérieur et les garçons de l’extérieur et n’oubliez pas de remercier vos enfants pour la réalisation de leurs tâches.

Hop!  À vos tâches!

 


Suivez-nous!