Aimer ses rondeurs

  • 0
Accepter ses rondeurs...

Aimer ses rondeurs

Ne passez pas votre vie à regretter vos rondeurs, vos aurez bien assez de l’éternité pour jouer avec vos os.

(Toute Ronde)

Il y a quelques mois de ça, j’étais avec mes amies lorsqu’un papa dit à la maman: « Addition Elle, c’est ici qu’on va? »  La réponse de la maman m’a mise en colère: « Non, ça c’est un magasin pour les grosses! »  Oui, je suis ronde et alors!  Pourquoi me suis-je mis en colère et fait connaître mon mécontentement?  Deux points.  Un, c’est par notre éducation que les enfants apprennent.  Maman et papa étaient en compagnie de leur petit trésor.  Qu’est-ce que l’enfant va retenir de positif de ce commentaire?  Deux, il y a toujours une façon plus courtoise d’expliquer.

En 2016, la société impose des standards qui sont plus qu’exacerbant.  Ce sont le plus souvent les jeunes filles qui en sont atteintes.  La présence des médias, mannequins et de la mode influencent grandement ces standards.  Cependant, depuis quelque temps, nous pouvons observer un renversement.  Des mannequins tailles fortes telles qu’Ashley Graham ou Tess Holliday envahissent et crèvent les yeux avec leurs rondeurs sexy.

Pour contrer cette nouvelle tendance à la diète, plusieurs compagnies ont lancé des campagnes de force.  Cheerios Multi-Grains a mis en ligne la campagne, Médiètisation.  Basé sur un monde sans régime, Cheerios Multi-Grains veut changer le regard que nous avons envers les influences omniprésentes qui nous entourent (média, publicités, etc.).  Plusieurs publicités suggèrent des pertes de poids rapides et drastiques.  Toutefois, ces publicités sont néfastes et n’ont pas l’effet escompté. En fait, la plupart d’entre elles n’ont aucune preuve scientifique afin de prouver l’efficacité de leur diète.  De plus, on trouve Spécial K qui met l’accent sur Sois-en fière.  Une campagne qui vise à s’accepter et s’aimer tel qu’on est. N’oublions pas que le 6 mai, c’est la journée internationale sans régime.

Donc ronde ou mince, je suis la même personne.  Je refuse de me laisser dicter et être l’esclave d’une société superficielle.  Je peux être ronde, sexy et belle tout à la fois.  Maintenant que j’ai dépassé le cap de la quarantaine, je préfère vivre ma vie, l’aimer, la rire et la rêver à ma façon.  D’une façon ou d’une autre, il y aura toujours une personne pour juger.  Moi, je n’ai pas de temps à perdre.

Des rondeurs?  Et, alors!


About Author

Isabelle Lajoie

Maman de 2 magnifiques amours d'ado. Éducatrice en CPE; diplômée du Collège Laflèche à Trois-Rivières en 1994. En 2015, fondatrice et créatrice de Soutien Parental, un site offrant du soutien aux familles tout en répondant à leurs besoins selon l'aspect nécessitant l'aide.

Suivez-nous!