L’accident qui changea ma vie familiale

  • 1
Nancy et sa nouvelle vie familiale...

L’accident qui changea ma vie familiale

Category : Vie de famille

« Les erreurs on ne peut les changer, mais on peut les réparer. »

(Nancy Guillemette)

Vous connaissez Speedy Gonzales, « la souris la plus rapide de tout le Mexique« ?  On la retrouve dans les dessins animés des Looney Tunes (Warner Brothers).  Voilà comment je surnommais Nancy du temps où elle « était » éducatrice au même CPE que moi.  Oui, « était« !  Malheureusement, le soir du 5 mars 2010, un tragique accident (Trois-Rivières 911) est venu tout chambouler.  Le traumatisme crânien qu’elle a subi changea à tout jamais sa personne, mais aussi sa vie familiale.

Après 3 semaines dans le coma, un séjour à l’hôpital (à la suite de son réveil) et 9 mois (« Le temps d’une grossesse! » comme elle me dit si bien) au Centre de Réadaptation InterVal de Trois-Rivières, la nouvelle Nancy prit son envol.  Non, sans les conséquences dues à l’accident.  Malgré tout, ce qui m’impressionne d’elle, c’est sa force, son optimiste et sa détermination.  Comment fait-elle pour avancer avec son traumatisme alors que certains(es) d’entre nous sommes effondrés au moindre petit obstacle?

Je voulais puiser de son énergie et son courage pour rédiger ce billet.  Je voulais qu’il soit source d’inspiration et de motivation devant ce qu’elle a accompli pour rendre sa vie familiale meilleure.

Ma vie familiale:

Moi:  Décris-moi comme se passait ta vie de famille avant l’accident, t’en souviens-tu?  Nancy:  « Je faisais beaucoup d’activités avec mes filles.  J’aimais cuisiner avec elles.  Je m’impliquais dans tout ce que je pouvais.  À Noël, j’aimais faire des gâteries et des boîtes cadeaux.  Passer du temps en famille, c’était important pour moi.  Je voulais que mes filles s’impliquent elles aussi »

Moi:  Ta vie familiale pendant ton séjour à l’hôpital et ta réadaptation, comment était-elle?  Nancy:  « Inexistante! »  J’étais pas là.  J’ai dû tout réapprendre depuis le début comme un enfant.  Parler, manger, écrire, etc.  Je ne pouvais pas faire les devoirs avec ma plus vieille.  Un jour, je me suis rendu compte que ma fille pouvait lire.  Ma plus jeune a régressé et s’est accrochée à sa soeur.  Elle n’avait plus de modèle féminin à la maison.  J’étais disparu pour les filles.  J’ai vu mes filles pour la première fois à la fête des mères. Elles ne réalisaient pas le changement de personne ou de mère. »

Moi:  À ton retour à la maison, beaucoup de changements ont suivi.  Qu’est-ce qui s’est passé?  Nancy (non sans larmes):  « Ça été très, très dure.  Je n’étais plus la même qu’avant.  Je devais réapprendre à vivre avec la nouvelle Nancy.  Je n’arrivais plus à faire les choses comme avant.  Tout me prenait beaucoup plus de temps.  On m’a voler du temps, voler des moments de qualité.  La vie m’a été volée. Ce n’était pas facile non plus pour mes filles.  Parfois, elles me disait:  « C’est plate!  Tu ne peux plus courir après moi. »  On m’a volé tout ce temps.  Je ne peux pas le reprendre.  Je suis devenue une autre personne, une autre mère.  Mes filles ont dû apprendre à vivre avec une nouvelle mère. »

Moi:  En plus, de ton accident, tu as vécu une séparation.  As-tu eu de l’aide? Comment as-tu surmonté ce moment?  Nancy:  « Je n’aurais jamais réussi sans le soutien et l’aide de ma soeur et mes parents.  Ils ont été présents à chaque moment depuis l’accident.  Ma soeur a cru en moi malgré mon traumatisme. C’est à ma soeur que je dois l’organisation.  Elle a mis sa vie et ses rêves sur la glace pendant ma réadaptation.  Ma soeur et mes parents ont été d’un grand soutien.  J’ai de la chance, car c’est pas tout le monde qui pourrait en dire autant.  Ma soeur a su faire face à la machine afin que mes filles soient avec moi lors de la séparation.  Je voudrais remercier ma soeur, mes parents, mon parrain Bertrand, ma tante Diane, l’éducatrice de ma fille, Sylvie Bourassa, et tous les membres du CPE, Le Petit Forgeron.  Aie!  C’est pas tout le monde qui peut avoir un congélateur rempli de nourriture faite maison ou acheter pour t’aider.  En plus, vous veniez me voir à toutes les semaines (Oui, c’est vrai! Nous ne voulions laisser une journée sans visite.).  Vous m’apportiez du café (Nancy m’avait dit:  « Oh! Un café.  Ici, le café goûte l’eau de vaisselle.).  C’est d’ailleurs à ce moment que son père, qui était présent au moment de la remarque, passa prendre du café au Tim Horton à chaque visite.  En plus, j’avais du chocolat et plein de gâteries.  J’avais pris du poids. Pas grave.  J’avais rien d’autre à faire. J’en profitais.  Mais, j’aurais tellement de monde à remercier que la liste serait longue. »

Moi:  Quelle est ta philosophie de vie, maintenant?  Nancy:  « Pas de problème sans solution!  Les solutions ne viennent pas tout de suite, mais elles arrivent. »

Moi:  Y a-t-il des aspects positifs suite à l’accident?  Nancy:  « Oui.  C’est comme une deuxième vie.  Je sais des choses que je ne savais pas avant.  Je sais ce que les enfants vivent quand ils apprennent.  Je peux améliorer ma qualité de vie, mes connaissances et ne pas faire les mêmes erreurs que dans ma première vie. »

Discuter avec Nancy, c’est toute une leçon de vie, de courage et de persévérance. D’ailleurs, elle veut tant aider les gens que nous avons conçu, avec son aide, un billet sur les outils utiles pour les gens qui ont subi des traumatismes, mais qui peuvent (comme Nancy le dit si bien) être utilisés par le commun des mortels. Voici le lien pour accéder au billet:  9 Outils pour améliorer sa vie.

Profitez de vos moments familiale!

N.B.:  Ce texte à été écrit initialement par Isabelle Lajoie pour En mode FAMILLE.com


About Author

Isabelle Lajoie

Maman de 2 magnifiques amours d'ado. Éducatrice en CPE; diplômée du Collège Laflèche à Trois-Rivières en 1994. En 2015, fondatrice et créatrice de Soutien Parental, un site offrant du soutien aux familles tout en répondant à leurs besoins selon l'aspect nécessitant l'aide.

1 Comment

9 outils pour améliorer votre vie • Soutien Parental.com

22 août 2016 at 8:41

[…] de mon entretien avec Nancy (L’accident qui changea ma vie familiale), celle-ci me parlait des outils qu’elle utilisait pour améliorer sa vie et développer sa […]

Suivez-nous!