42 ans, maman et toujours célibataire!

  • 0
42 ans, maman et célibataire...

42 ans, maman et toujours célibataire!

Category : Relations

Ne crains pas la solitude lorsqu’elle croise ton chemin.  Elle te donne l’occasion de te retrouver avec toi-même et de te fortifier.

(Les Beaux Proverbes)

Il était une fois, une femme de 42 ans, maman et célibataire (encore!).  Depuis nombre d’années, celle-ci rêvait de trouver son chevalier servant.  Bon, on s’entend sur la phrase!  Elle passa par les sites de rencontres, mais sa dernière aventure lui a donné un goût très amer (voir:  Clavarder avec un arnaqueur).  Puis, elle fit des recherches afin de savoir où et comment rencontrer (voir:  10 lieux pour trouver l’amour.).  Enfin, elle affiche grandement son célibat, soit via son Facebook ou ses connaissances, rencontres, etc., en fait, à tous ceux et celles qui pourraient faire en sorte qu’elle rencontre son prince charmant.

À 42 ans, elle en avait marre des petits commentaires, tels que:  « Sors-tu? », « Arrête de chercher, c’est comme une claque en pleine face! », « C’est au moment où tu vas le moins t’en attendre que tu vas rencontrer! », « bla, bla bla… » Chercher ou non?  Elle avait l’impression d’être une girouette.

Pour aider dans ses recherches, elle avait même rédigé sa liste de critères.  À quoi ça sert, personne n’est parfait.  Qu’est-ce que ça pouvait lui faire si l’homme avait des cheveux blancs ou des yeux verts ou était rond?  Elle avait plutôt rédigé une liste de ce qu’elle attendait d’un homme.  Qu’est-ce qu’elle pouvait offrir à une relation et oui, pour être honnête, ce qu’elle ne pouvait accepter.

Puis, à force de penser et de chercher, elle se rendit compte que sa vie n’était pas seulement basée sur la relation amoureuse.  Elle regarda ce que sa vie lui avait donné.  Deux magnifiques amours, une famille aimante et présente, des amis(es), des collègues de travail, etc.  Bref, une vie remplie de projets, d’aventures, d’anecdotes et de souvenirs (de beaux souvenirs).

Finalement, elle s’est dit que lorsque le moment se présenterait de par lui-même, l’homme qui voudrait partager sa vie se présenterait.  Elle avait réalisé qu’elle n’avait pas « besoin » d’un homme, car elle pouvait très bien faire des choses seule ou trouver l’aide nécessaire.  Ce qu’elle voulait, c’était « partager » sa vie et son bonheur.  Il y a là une énorme différence de désir.

Être une femme de 42 ans, maman et célibataire, lui donne du temps pour être avec les amours de sa vie, apprécier ses moments en famille ou de solitude, aucun compte à rendre à sa douce moitié, profiter de sa vie comme elle l’entend, faire des voyages avec qui elle veut, etc.  En plus, ça lui permet de se retrouver avec son « elle-même » et « s’accepter tel qu’elle est« .  Naturellement, ça lui manque de partager des petits moments avec un homme, se coller surtout lorsqu’il fait froid ou faire des sorties de couple (moment rarement vécu).

En attendant ce moment, elle vit sa vie entourée des gens qu’elle aime, adore et affectionne.  À suivre…

…Célibataire, et alors!

N.B.:  Ce texte a été écrit initialement par Isabelle Lajoie pour En mode FAMILLE.com.

 

 

 


About Author

Isabelle Lajoie

Maman de 2 magnifiques amours d'ado. Éducatrice en CPE; diplômée du Collège Laflèche à Trois-Rivières en 1994. En 2015, fondatrice et créatrice de Soutien Parental, un site offrant du soutien aux familles tout en répondant à leurs besoins selon l'aspect nécessitant l'aide.

Suivez-nous!