Quelles sorties à faire en couple???

Sorties de couple

Il faut secouer la vie; autrement, elle nous ronge.

(Stendhal)

Pendant ma dernière relation (lors de ce billet), j’ai appris que c’était agréable de partager, découvrir et d’explorer; de faire des sorties de couple.  Que ce soit d’aller visiter Le Canal Saint-Ours, redécouvrir notre histoire à la Maison des Patriotes ou au Moulin Seigneurial, se promener au Vieux Port de trois-Rivières, partager un bon pique-nique, etc.; les idées ne manquent pas.  Pourquoi pas un souper au Bistro l’Ancêtre à déguster un bon pain au homard bien frais?  À mon avis, c’est dans la simplicité qu’on trouve le plaisir de faire ses sorties de couple.  C’est vrai que faire une petite sortie hors du commun, c’est aussi attrayant; faites preuve d’imagination!

Vous êtes à court d’inspiration pour de merveilleuses activités à faire avec votre amour.  Vous voulez en mettre plein la vue et démontrer vos talents à dénicher « la sortie de couple de l’année« .  Voici, donc, quelques suggestions d’endroits romantiques ou abordables qui pourront vous faciliter vos recherches.

Idées pour des sorties de couple:

Trouver un endroit magique pour partager un moment spécial en bonne compagnie, vérifiez si dans votre région, il y a une plage municipale pouvant être accessible et pour profiter d’un petit après-midi ensoleillé à vous faire bronzer tout en profitant de la plage (n’oubliez pas la crème solaire; votre amour se fera un plaisir d’en appliquer). Découvrez de nouveaux restaurants, bistros ou petits cafés. Discutez avec vos amis(es) de leurs sorties préférées; ça peut vous donner de bonnes suggestions.  Faites-en même une sortie-surprise.  Et, profitez de « votre » soirée.

 Bonne soirée!


Allaiter son bébé, un choix personnel...

Allaiter son bébé

La supériorité de l’allaitement au sein sur le biberon réside essentiellement dans le fait que son emballage est plus agréable à l’oeil.

(Marcel Etienne Grancher)

 

Allaiter son enfant ou donner le biberon?  Lorsque mon fils et ma fille son nés, le choix de l’allaitement exclusif était réfléchi et décidé.  Je voulais leur donner le meilleur lait pour les aider dans leur développement tout en créant un lien très spécial entre eux et moi.  Le contact peau à peau pour qu’ils ressentent ma présence et se sentent en sécurité dans mes bras.  De plus, ces instants ne pouvaient être partagés qu’entre eux et moi; personne ne pouvait s’introduire dans notre intimité.  Bien sûr, allaiter son enfant est un choix sans ou avec quelques inconvénients. Naturellement, mes seins sont devenus en quelque sorte sources de nourriture et de consolation.  Ai-je arrêté l’allaitement? Du tout.  Malgré les quelques inconvénients, rien ne pouvait m’empêcher de continuer à allaiter mes enfants avec le meilleur lait.  Beaucoup de gens de mon entourage essayait de mettre un terme à mon choix; ils n’ont pas réussi.

Pourquoi choisir le lait maternel pour nourrir notre petit trésor?

  • Le colostrum, riche en protéines et anticorps;
  • Contact peau à peau;
  • Il est toujours disponible et de bonne température;
  • Facile à digérer;
  • S’adapte aux besoins des enfants;
  • Fournit la quantité de minéraux, vitamines et tous les types de gras dont a besoin les enfants;
  • Protège contre les maladies infantiles:  gastro-entérite (yeurk), diarrhées, maladies des voix respiratoires, otites, rhume, et méningites.  Les enfants sont davantage protégé pour les maladies chroniques et l’obésité;
  • Écologique (non polluant), économique (aucun coût) et pratique (aucun contenant nécessaire);
  • L’enfant boit à son rythme; lorsqu’il cesse de téter, le lait cesse.
  • Le lait maternel est si nourrissant qu’on peut commencer l’introduction d’aliments qu’à partir de 6 mois.

Naturellement, d’autres voulaient avoir leurs petits moments d’intimité avec mes amours.  Ainsi, je pouvais profiter de quelques rares moments pour moi seule. Donc, l’utilisation d’un tire-lait était une solution intéressante.  Malheureusement, celui que j’avais était d’aucune aide; 1 once de lait en 1 heure, pas super!  J’ai, donc, opté pour l’allaitement mixte.  J’ai pris en considération les marques de lait maternisé ou artificiel sur le marché et son mode de préparation (poudre, prêt à servir, etc).  Bien que fiston ait accepté l’alternance seins-biberon, à de très rares occasions (hors de question le biberon de nuit), il en a été autrement pour sa soeur; juste le sein pour mademoiselle.  Vers l’âge de 9 mois, les 2 cocos buvaient du lait maternelle lors de l’allaitement ou du lait 3,25% lors des repas (dans un verre à bec, svp).

Par contre, il est à noter que si vous décidez l’allaitement exclusif, Santé Canada recommande de donner un supplément de vitamine D, et ce, jusqu’à 1 an. La dose à administrer est de 400 UI/jour.  Le lait maternel ne contient que de 4 UI à 40 UI/litre, ce qui est loin d’être suffisant pour les besoins des enfants.

L’organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’Unicef et la Société Canadienne de Pédiatrie (CPS) suggère un allaitement exclusif jusqu’à 6 mois.  On peut poursuivre, et ce, tant qu’on s’assume dans cette décision.

Allaiter son bébé, en quelques questions:

Extrait du site Naître et Grandir:  « Les questions les plus fréquentent pendant l’allaitement. »

Vous pouvez, aussi vous référer à des spécialistes, tels que:  Maternaide ou un spécialiste de la santé.  Certains maux, tels que la mastite ou l’engorgement des seins, ou des mamelons crevassés, etc. nécessitent des soins particuliers.  Vous pouvez soit consulter votre médecin, un pharmacien ou une amie ayant déjà vécu une situation similaire.

Voici un tableau sur « Les bases de l’allaitement« , tel que décrit dans le site Naître et Grandir.

Allaiter son enfant a aussi des effets bénéfiques pour la maman.  Que ce soit de réduire le risque d’hémorragie après l’accouchement, la perte du poids plus rapide, diminuer les probabilités d’anémie et le besoin d’insuline chez les mères diabétiques.  À plus long terme, diminuer le risque d’ostéoporose, cancer du sein, de l’ovaire et de l’utérus.  De plus, il agit positivement sur le niveau de stress et sur le plan hormonal.

Bref, vous faites d’une pierre 2 coups en choisissant d’allaiter votre enfant.  Tout deux n’est pas nécessaire vous serez à même de profiter de cet échange de bénéfices pour une santé et un développement à son meilleur.

Allaiter, un choix personnel!


Les enfants et les tâches ménagères...

Tâches ménagères

Category : Éducation , Vie de famille

La notion de devoir payer pour les comportements inappropriés reste très ancrée.  Pourtant, les enfants s’améliorent quand ils se sentent encouragés.

(Jane Nelsen)

(Petit rire)  Quand j’ai présenté à mon fiston le titre de ce billet, il a répondu par un « Yeurk« .  Je ne comprends pas pourquoi!  À ma maison, où demeure 2 ados et 1 maman, c’est moi qui accompli 95% des tâches ménagères.  Le 5% qui reste, mes enfants s’en charge après m’avoir fait répété, répété et répété ou encore avoir lu mes petits messages mis en évidence (Veuillez, svp, vider le lave-vaisselle ou enlever le linge sur la corde); quoique parfois, je pense qu’un examen de la vue s’imposerait.

En tant que parents, c’est notre devoir d’aider nos enfants à accomplir des tâches ménagères.  Tout comme les adultes, les enfants font partie de la famille.  Ils doivent prendre des responsabilités basées sur leur âge et la capacité à effectuer le tout.  Pour certains parents, il est normal de débourser un montant compensatoire selon le type de tâche.  Pour d’autres, c’est la contribution des enfants à la vie de famille.

Je me souviens qu’au début de mon adolescence (il y a de ça plusieurs années!), ma mère avait, pour mon frère et moi, fait un tableau des tâches avec un montant pré-établi.  La période de cette entente durait 1 an.  Pendant cette année, mon frère et moi avons effectué nos tâches ménagères désignées et comme, il y avait une possibilité de surplis, mon frère, s’en est donné à coeur joie.  Moi, j’y allais avec ce qui m’était désigné; pas plus pas moins.  Tout montant recueilli, ma mère le versait dans un compte à la Caisse pour le faire fructifier.  Après 1 an de dur labeur, j’ai pu m’acheter ma radio avec des cassettes de musique.

 Voici une liste de tâches ménagères établies selon l’âge de votre enfant:

De 2 à 3 ans:

  • Ramasser ses jouets et les mettre dans un bac prévu à cet effet;
  • Ramasser et mettre les vêtements dans la corbeille à linge sale;
  • Sortir les vêtements de la sécheuse;
  • Mettre et vider le lave-vaisselle (ce qui n’est pas dangereux pour lui);
  • Nettoyer avec un chiffon en microfibre;
  • Apporter de la nourriture ou autres à la table;
  • Etc.

De 4 à 5 ans:

  • Toutes les tâches précédentes;
  • Passer l’aspirateur;
  • Faire son lit;
  • Sortir le sac de poubelle et la récupération;
  • Mettre et débarrasser la table;
  • Laver les vitres;
  • Laver ou essuyer la vaisselle (avec de l’aide);
  • Arroser les planter;
  • Plier les serviettes, débarbouillettes, linges à mains, etc.;
  • Laver les lavabos;
  • Apporter des sacs d’épicerie (selon le poids);
  • Etc.

De 6 à 8 ans:

  • Toutes les tâches précédentes;
  • Balayer;
  • Préparer un repas facile à faire (laver, couper et placer les ingrédients);
  • Étendre les vêtements sur la corde à linge;
  • Placer ses vêtements dans sa garde-robe et armoire;
  • Aider à ranger l’épicerie;
  • Enlever la mauvaises herbes;
  • Arroser les plantes;
  • Etc.

De 9 à 12 ans:

  • Toutes les tâches précédentes;
  • Laver les planchers;
  • Sortir les poubelles et la récupération (mettre au bord du chemin);
  • Préparer un repas, son goûter/collation;
  • Laver la voiture;
  • Changer les draps de son lit;
  • S’occuper de l’animal de compagnie;
  • Etc.

Adolescent/e:

  • Toutes les tâches précédentes;
  • Garder sa soeur ou son frère;
  • Peindre des murs;
  • Faire l’épicerie avec une liste;
  • S’occuper du lavage;
  • Faire le ménage;
  • Tondre la pelouse;
  • Etc.

« Non, tu ne peux pas faire ça, tu es trop petit, t’es pas capable. » C’est la réponse que vous donnez à votre petit de 3 ans.  Alors, attendez-vous qu’à l’âge de 13 ans, celui-ci vous réponde pareillement.  Il est important de commencer dès le plus jeune âge à faire participer vos enfants à la réalisation des tâches ménagères.  Ce qui permettra d’acquérir de l’autonomie, un sens de l’organisation du temps, le respect de leurs responsabilités, se fixer des objectifs et développer leurs habiletés.

Soyez patients, vos enfants apprendront, associer le plaisir aux tâches, à éviter les stéréotypes du genre les filles de l’intérieur et les garçons de l’extérieur et n’oubliez pas de remercier vos enfants pour la réalisation de leurs tâches.

Hop!  À vos tâches!

 


Aimer ou amoureux, telle est la question???

Amoureux ou aimer; la différence?

Dans la vie amoureuse, le fait de ne pas être aimé abaisse le sentiment d’estime de soi, tandis que le fait d’être aimé l’augmente.

(Sigmund Freud)

Amoureux ou aimer; quelle est la différence?

Amoureux, adjectif:

  • sens 1:  Qui éprouve de l’amour.
  • sens 2:  Qui a un vif intérêt pour.
  • sens 3:  Qui exprime ou dénote l’amour (exemple:  « Des regards amoureux. »).

Amoureux, nom:

  • sens 1:  Personne qui aime avec passion.
  • sens 2:  Personne qui a un vif intérêt pour (exemple:  « Un amoureux de musique. »).

Définition de site:  L’Internaute.

Ne dit-on pas que l’amour, c’est éphémère; que ça ne dure qu’un temps.  Le temps de faire vibrer notre corps et âme, d’avoir les papillons dans le ventre, d’avoir les frissons juste avec un simple toucher, un regard ou un sourire. L’amour, c’est ressentir.

Combien d’entre vous avez déjà connu une personne pour qui être amoureuse était à la base de toutes ses relations?Il y a de ça quelques années, j’ai connu une femme, Emma (prénom fictif), pour qui être amoureuse était à la base de toutes ses relations.  Elle voulait et avait besoin de ressentir tout ce que l’amour pouvait offrir. Quand tout sentiment ou émotion relié à cet état d’âme était inexistant, elle quittait tout simplement la personne pour vivre une nouvelle relation.  Emma optait pour la solution la plus raisonnable dans ce cas ainsi que pour son mieux-être, celle de lâcher prise.

Aimer, verbe transitif:

  • sens 1:  Éprouver de l’affection, de l’amour ou de l’attachement pour quelqu’un ou quelque chose.
  • sens 2:  Avoir un penchant, de l’intérêt pour quelque chose (exemple:  « J’aime tes lèvres. »).
  • sens 3:  Prendre plaisir à, trouver agréable (exemple:  « J’aime t’embrasser. »).
  • sens 4:  Vouloi, avoir envie de. (exemple:  « J’aimerais t’embrasser immédiatement« ).

Définition de site:  L’Internaute.

Tandis qu’aimer, c’est à mon humble avis, être bien avec la personne désirée, vouloir passer le plus de temps possible en sa présence, l’accepter tel qu’elle est physiquement et psychologiquement, vivre le moment présent, se créer un futur avec celle-ci.  Se sentir en sécurité lorsqu’on se retrouve dans ses bras, discuter de tout et de rien; aucune censure.  Aimer, c’est vivre.

Pour ma part, aimer et être aimé(e); c’est la base de la relation que je cherche présentement.  Partager de beaux moments tout simples avec l’être aimé. Apprendre à se connaître à travers notre personnalité.  Découvrir enfin le romantisme; ça vous surprend?  Me présenter comme étant sa blonde, sa copine; ça fait tellement longtemps que ce qualificatif ne m’a pas été destiné.

Dans son Livre Numérique, « 21 Chemins du Bonheur. », René E Kremer, nous guide à travers les étapes de la relation amoureuse pour ressentir la joie d’aimer.  En voici un résumé, présenté sur le site:  Fémininbio.

  • Sur cette terre s’il n’y avait qu’une action à mener, ce serait celle d’apprendre à aimer.
  • Aimer, ce n’est pas un état, c’est une action.
  • Vous voulez souvent que votre conjoint change.
  • La romance.
  • La désillusion.
  • La désillusion, ce n’est pas une catastrophe.
  • Et, si c’était une crise de croissance.
  • Il y a une autre voie.
  • Un désaccord n’est pas un « désamour« .
  • Cette décision vous donne une joie d’aimer, de façon libre, une personne qui évolue.
  • Le vrai amour humain n’est possible que parce que nous sommes imparfaits.
  • Vous n’avez pas besoin d’être parfait pour être aimé.
  • La réconciliation.
  • L demande de pardon est souvent vécue comme la plus belle déclaration d’amour.
  • La traversée d’une difficulté avec la réconciliation qui suit est une bonne étape pour la solidité d’une relation.

Pour vous, quelle est l’émotion que vous avez besoin de vivre ou de ressentir? Préférez-vous être amoureux ou aimer la personne avec qui vous partagez votre vie.  Découvrez ce qui vous permet d’avoir une vie épanouie tout en pensées et en actes.  Apprenez à mieux vous connaître, à définir vos envies, vos désirs afin de progresser dans votre choix de vie.  Respectez-vous et soyez l’amoureux ou la personne aimée que vous voudriez être.

Bonne réflexion!


Gérer un budget familial, comment s'y prendre...

Gérer le budget en famille

Category : Finances , Vie de famille

L’argent n’est qu’un nombre et les nombres ne se terminent jamais;s’il te faut de l’argent pour être heureux, ta quête de bonheur ne se terminera jamais.

(Albert Einstein)

Un quoi?!  C’est quoi, un budget?  Un budget, ça présente l’ensemble de vos ressources et de vos dépenses.   En le préparant à l’avance pour les mois à venir, vous utiliserez au mieux vos ressources pour éviter d’en manquer en cas de besoin. Pour ma part, j’en trouve sa tenue trop rigide.  Pourtant, un budget, ça aide à mieux prévoir l’imprévu des dépenses familiales.  Surtout, ça nous aide à faire des économie en vue d’un voyage, d’une dépense folle ou en prévision de réparations pour la voiture.

Gérer le budget en famille, quoi tenir compte:

Que doit contenir votre budget afin d’en effectuer son élaboration et ainsi augmenter votre sécurité financière.  De prime à bord, diviser vos dépenses selon ses 3 types (« Comment faire un budget. ») proposés par l’ Association Coopérative d’Économie Familiale des Basses-Laurentides.

Dépenses fixes:  

Dépenses qui sont payables 1 fois par mois et sur lesquelles on a peu d’emprise.

  • loyer ou hypothèque;
  • assurances (vie, habitation, voiture, etc.);
  • télécommunications (téléphone, cellulaire, etc.);
  • électricité (si votre choix est le paiement par versement égal);
  • carte(s) de crédit;
  • autres dépenses mensuelles.

Dépenses courantes:  

Ce sont des dépenses que nous faisons de façon répétitives soit mensuelle ou hebdomadaire.  C’est le montant nécessaire en vu du bon fonctionnement de la semaine.

  • nourriture;
  • essence;
  • loisirs;
  • médicaments;
  • CPE ou autres services de garde;
  • autres dépenses.

Dépenses occasionnelles:

Dépenses « imprévues » et qui arrivent à l’occasion dans l’année et qu’il vaut mieux prévoir.  Elles devront s’effectuer, on ne sait combien débourser.

  • vêtements;
  • cadeaux;
  • rentrés scolaire;
  • entretien des véhicules;
  • vacances;
  • etc.

Ensuite, faire des prévisions des vos dépenses encourues qu’elles soient annuelles, mensuelles, hebdomadaires ou quotidiennes et vos sources de revenus (travail, allocations, pension alimentaire, etc.).  Et, à la fin de chaque mois et de l’année, faire un bilan des dépenses versus vos rentrées d’argent.

Visiter le site de Raymond Chabot, conseillers en redressement financier, afin de vous aider à planifier votre budget, le tout en ligne:  « Créez un budget en ligne. » ou vous pouvez vous procurer ou visualiser sur le site de Google un éventail de tableaux pouvant vous fournir des idées ou usez de créativité et fabriquer le vôtre.

À vos calculs!


Autisme pareil et différent...

Trouble du Spectre de l’Autisme (TSA)

Différent, ça ne veut pas dire moins bon.  Ça veut dire pas pareil.

(Sur le Fil, Fondation pour l’Inclusion)

Par le biais de mon travail, éducatrice en Centre de la Petite Enfance (CPE), j’ai la chance et le privilège de fréquenter des enfants ayant un Trouble du Spectre de l’Autisme (TSA), autrefois connu sous l’appellation Trouble Envahissants du Développement (TED).

Qu’est ce que l’autisme?  En fait, l’autisme (pour abréger l’appellation), représente des troubles neurologiques qui affectent soit les interactions sociales et la communication, et ce, de façon permanente.  Ces troubles se manifestent par des comportements atypiques et un développement pour des intérêts restreints tant chez les enfants, les adolescents et les adultes.

Seul un spécialiste de la santé apte à émettre un diagnostique (neuropsychologue, psychiatre, psychologue, etc.) peut effectuer des évaluations, basées sur des outils d’évaluation, afin de statuer sur la possibilité d’un Trouble Autistique.  Il faut comprendre que la personne ne devient pas autisme, mais l’est de par sa naissance; c’est un état. Les signes précurseurs se reflètent vers l’âge de 12 à 24 mois. Cependant, le diagnostique est plus souvent émis vers la fin de la petite enfance. C’est vers cet âge que les habiletés sociales et communicatifs se développent.

Signes du Trouble du Spectre de l’Autisme:

  • est souvent dans son monde, sa bulle;
  • éprouve des problèmes gastro intestinaux chroniques;
  • éprouve de la difficulté à dormir, il se réveille la nuit;
  • résister aux changements de routine;
  • est difficile à consoler dans les moments de transition;
  • éprouve de la difficulté ou n’est pas intéressé à s’amuser avec des jouets;
  • joue peu à des jeux imaginatifs;
  • ne sourit pas;
  • a de la difficulté à interagir avec les autres enfants ou les adultes;
  • n’arrive pas à tisser des liens avec son entourage;
  • ne peut pas combiner 2 mots à l’âge de 2 ans;
  • ne peut pas dire un mot à l’âge de 16 mois;
  • ne réagit pas à son nom;
  • acquiert du langage puis le perd, ou il n’en acquiert jamais;
  • semble parfois être malentendant;
  • a de la difficulté à pointer du doigt ou à faire des gestes significatifs à l’âge d’un an;
  • ne peut « pointer du doigt et regarder »;
  • évite le contact visuel;
  • des intérêts inhabituels ou très limités;
  • des comportements répétitifs;
  • des problèmes avec les interactions sociales;
  • de la difficulté à communiquer;
  • Décide de ce qu’il mange; difficulté avec les textures, le goût, etc.;
  • Etc.

Être autisme ne veut pas forcément dire qu’on est inapte.  Au contraire, certaines personnalités célèbres ont avoué vivre avec l’autisme:

Ces 2 petits vidéos expliquent parfaitement comment vit une personne autisme.

 

 

 

Pour terminer, des ressources tels que, le Centre Intégré Universitaire de la Santé et des Services Sociaux (CIUSSS) ou Centre de Réadaptation en Déficience Intellectuelle et en Troubles Envahissants de Développement (CRDITED), la Fédération Québécoise de l’Autisme (FQA) ou autres existent pour vous soutenir, vous aidez et répondre à vos questions en matière d’autisme.

Voir la vie différemment!


Préparation pour l'arrivée de bébé...

Se préparer à l’arrivée de bébé

Category : Grossesse

L’accouchement est douloureux.  Heureusement, la femme tient la main de l’homme.  Ainsi, il souffre moins.

(Pierre Desproges)

Samedi, 7 Avril 2001, 3 semaines de patience avant de pouvoir tenir mon premier bébé dans mes bras.  Est-ce un garçon ou une fille; on n’a pas pu voir le sexe lors de l’échographie; ça sera donc, une surprise.  Mon conjoint, à cette époque, et moi avons mis un plastique sur le matelas de notre lit pour le protéger de l’éventuelle rupture de la poche des eaux, choisi les prénoms.  Le sac et le siège d’auto du bébé sont prêts, etc.  Le futur papa quitte pour son travail et moi, je m’en vais au dodo.

Dimanche, 8 Avril 2001, 8 heures 10 AM.  Oups, que se passe-t-il?  Est-ce que je suis en train de faire pipi au lit?  Il y a un liquide très chaud et visqueux qui me coule entre les jambes.  Euh!  Ça se peut pas.  Impossible! Je ne suis pas en train de perte mes eaux (j’en ai beaucoup), déjà!  Effectivement, bébé a décidé de se pointer le bout du nez. Qu’est-ce que je fais?  Aviser le papa.  Appel le CHRDL de ma situation. Je n’ai pas de contractions, encore, je peux prendre ma douche.  Après 2 heures à tout mettre en oeuvre pour me préparer, j’arrive à l’hôpital.

C’est loin d’être fini.  Installation de la surveillance foetale, insère des perfusions (j’ai horreur des aiguilles), compléter la paperasse, etc.  En fin d’après-midi, je profite du bain thérapeutique; méthode de soulagement de la douleur et qui a l’effet de provoquer les contractions (des quoi?!).  J’apprends ce que sont les contractions. L’épidurale, où je signe. Finalement, arrive la minute J.  Après quelques poussées, sans épisiotomie, je mets au monde le plus beau garçon. Que de beaux souvenirs!

Soyez préparé à l’arrivée de bébé où dans l’éventualité que tout peut arriver, et ce, très vite.  Que ce soit pour bébé, la maman, le papa, etc.; il faut que tout soit mis en place.  C’est pas le temps de faire tout à la dernière minute; quand bébé sera à la maison.  Avant d’acheter tout ce qui existe sur le marché neuf ou usager, discuter avec des gens de votre entourage sur la nécessité d’avoir ou non ce type d’équipement et produit.  Est-ce possible de vous procurer certains équipements à bas prix ou de l’emprunter.  Pourquoi pas même en faire une liste lors de votre « shower de bébé. »

Se préparer à l’arrivée de bébé:

  • Préparer sa chambre et la maison;
  • Acheter le nécessaire pour sa toilette;
  • Installer le siège d’auto;
  • Préparer le sac de transport de bébé et votre valise;
  • Écrit ou discuter de votre accouchement;
  • Visiter l’hôpital;
  • Fait l’épicerie et cuisiner des petits plats pour facilité les repas lors de votre retour à la maison;
  • Choisir son prénom (ou plusieurs selon votre choix);
  • Placer un plastique sur votre matelas pour le protéger lors de la rupture de la poche des eaux;
  • Mis les numéros de téléphone pour rejoindre l’hôpital ou les personnes concernées près du téléphone;
  • Terminer vos cours prénataux;
  • Aménager un endroit pour le bain, effectuer les changements de couches et les boires;
  • Acheter poussette, parc ou porte-bébé (selon vos choix);
  • Etc.

Articles nécessaires à l’arrivée de bébé:

  • Couches;
  • Lingettes humides ou débarbouillettes (pour laver ses parties intimes);
  • Débarbouillettes (pour laver son corps);
  • Vêtements (prévoir ceux pour la sortie de l’hôpital selon la saison);
  • Doudous;
  • Biberons et lait maternisé;
  • Savon pour les cheveux/corps;
  • Crème pour la prévention de l’érythème fessier);
  • Thermomètre:
  • Acétaminophène en goutte (Tylénol, Tempra, etc.);
  • Solution saline (Hydrasense, etc.);
  • Suce et attache à suce;
  • Coupe ongles;
  • Vitamine D (si vous optez pour l’allaitement);
  • Détergent à lessive doux (pour laver les vêtements de bébé);
  • Etc.

De plus, prévoir le nécessaire pour la maman qui allaite, tel que:  les coussinets d’allaitement, soutien gorge pour faciliter la tétée.  Ajouter des serviettes hygiéniques (les plus longues, absorbantes) vous en aurez besoin après l’accouchement, des vêtements, chaussettes, articles de toilette, un livre (parfois, le séjour peut vous semblez long), etc.

Êtes-vous prêts?


Mon papa, mon super héros...

Mon super héros, papa

Category : Vie de famille

Dans une autre vie, j’aimerais te reprendre comme père.

(Bernard Weber)

« Papa« , un petit mot affectueux que prononce les enfants à leur père (selon Le Petit Larousse).  Pour en avoir la bonne définition, on doit aller voir le mot « père« . Définition:  homme qui a engendré ou adopté un ou plusieurs enfants.  C’est assez basique pour expliquer le rôle d’une personne qui a beaucoup d’influence et de l’importance dans la vie des ses enfants.

C’est vrai que quand on est petit, on ne voit pas le rôle de papa de la même façon qu’à l’âge adulte.  Un papa, ça travaille pour que ses enfants aient un toit, de la nourriture, des vêtements.  C’est aussi l’encourager à faire du sport, aller au parc ou reconduire ses enfants au CPE.  Parfois, ce n’est pas par choix, il est absent ou peu présent dans la vie de ses enfants.  Combien de papas doivent s’éloigner pour le travail ou respecter la requête dû à une séparation.

Quand j’ai vécu ma séparation, il y a quelques années, mes enfants et moi sommes allés vivre dans la maison de mon enfance.  Nous y avons vécu de très beaux moments malgré la situation.  C’est à partir de ce moment que j’ai compris et saisi le mot papa. Naturellement, un papa agit différemment avec sa fille et son fils.  Je ne vois pas vraiment mon papa venir pour une manucure avec moi; quoique, je vais bien à la pêche avec lui!

Qu’est ce qu’un super héros papa doit savoir ou faire avec sa fille:

  • Dîtes-lui que vous l’aimez, serrez-la dans vos bras;
  • Valorisez-la, soyez fière de ce qu’elle a accompli;
  • Elle veut l’accord paternel en ce qui concerne ses relations;
  • Avoir votre soutien;
  • Partager des moments père-fille (« MON » moment, c’est quand je vais à la pêche. Personne ne peut venir le briser!);
  • Participer à ses fêtes, ses spectacle, à ce qui a de l’importance pour votre fille;
  • Ayez des discussions sur vos vies;
  • Achetez-lui des fleurs (c’est toujours agréable à recevoir);
  • Être présent dans la vie de ses enfants autant que dans la sienne.  Parfois, même en étant parent, on a besoin de notre papa;
  • Ne pas la juger, essayer de la comprendre et de l’accepter telle qu’elle est;
  • Etc.

Et, le super héros, papa versus son fils:

  • L’initier à un ou des sport(s);
  • Être présent lors de moments particuliers (remise de diplôme, etc);
  • L’aider dans sa participation aux tâches que vous faites;
  • Être un bon modèle paternel, car il va le reproduire à son tour;
  • Montrer que même un homme peut avoir des émotions et les verbaliser;
  • Laissez-le jouer à la Barbie ou à la poupée; c’est juste un jeu;
  • Lui faire découvrir le monde;
  • Partager et avoir du temps de qualité;
  • L’accepter tel qu’il est;
  • Etc.

En 2015, les nouveaux modèle de la paternité a grandement contribué à changer le regard sur ce rôle. Les papas agissent différemment de leurs pères et grand-pères. Maintenant, le papa participe à l’éducation, aux soins et au bien-être de ses enfants. Il se prévale des congés de paternité auxquels, il a le droit.  Certains même quittent le travail pour l’enfant malade ou pour celui qui doit rester à la maison à cause d’une maladie.  Certains obtiennent une garde partagée afin de pouvoir être présent dans la vie de leurs enfants.

En ce qui concerne le plan légal, reste encore beaucoup à faire.  Nombreux sont les papas qui sont aptes et même plus à s’assurer les besoins (basés sur la pyramide de Maslow) de leurs enfants. Malheureusement, beaucoup de papas voudraient participer, dans la mesure du possible, à l’éducation de leurs enfants.  Lorsqu’il y a une rupture familiale, les enfants sont prisonniers des décisions pénales ou parentales.  Le papa restera toujours le papa pour ses enfants; laissez-lui la place qui lui revient.  Il se peut que celui-ci agisse de manière différente ou désintéressé(e); c’est au papa de faire le choix de son influence dans la vie de ses enfants.  Donc, papa c’est à toi d’agir.

Merci papa de faire partie de la vie de mes enfants et de la mienne.  Je t’aime très fort.  XX

Papa, mon super héros!


Vivre sa sexualité parentale différemment...

Vivre sa sexualité parentale

L’érotisme est un pouvoir sexuel sans bornes, illimité, démesuré.  Il faut le craindre.

(Marquis de Sade)

Vivre sa sexualité parentale, c’est tout un art.  Avant de devenir parent, vivre sa sexualité; c’était facile.  Pensez-y!  Pas de pleurs pour mettre un terme aux moments d’intimités avec notre partenaire.  On était loin du réveil brutal matinal pour le biberon ou l’allaitement (selon le choix) parce qu’on s’est permis des caresses jusqu’aux petites heures.  Enfin, le rêve!  La réalité en est toute autre.  On ne peut oublier la douleur provoquée lors de la 1ère relation sexuelle précédant la période « quarantaine » ou « suites de couches » (langage médical); OUILLE, ça fait mal!  Physiquement, on se sent très moche.  Nos vêtements préférés sont les chemises de nuit (ça camoufle), les belles grosses culottes style « ma tante » (ça camoufle, encore) finalement, s’habiller en mou (bien oui, ça camoufle)!

En plus, opère un changement psychologique dans notre façon de pensée.  Le fait d’être parent modifie notre regard envers sa sexualité parentale et la façon de la vivre.  Comment expliquer? Naturellement, on est comblé lors de la naissance de nos enfants (j’en étais aux anges).  Ce sont des moments forts réjouissants, magiques et merveilleux.  Pourtant, plusieurs éléments contribue à la perte sexuelle.  Que ce soit la fatigue, le manque de temps pour soi et pour le couple, la perte de l’intimité, les divergences d’opinions sur l’éducation des enfants ou la difficulté pour certaines femmes de se percevoir comme une personne sexuelle et non pas seulement comme une maman.  Il n’y a plus de place pour l’imagination, la fantaisie ou l’érotisme.  Selon la sexologue Jocelyne Robert:  « Il y a une baisse du désir pour la femme qui sont souvent fatiguées par la gestion et l’organisation domestique.  Cette panne d’intérêt et de disponibilité n’est que temporaire.  Ça revient, mais la libido et l’érotisme, ça prend du temps » (« Couple:  Être parent tout en restant amant. », La Presse).

Que faire pour vivre sa sexualité parentale:

L’éternelle fatigue:

La fatigue s’accumule et plusieurs activités sont secondaires, comme les relations sexuelles.  Lorsqu’on manque de sommeil, l’antidésir est assez puissant.  On préfère, et de loin, dormir.  Le défi est de cibler des moments de détentes et de repos comme des bonnes occasion de se rapprocher du partenaire.  Simplement se caresser, s’embrasser ou se prendre dans ses bras; sans avoir une relation sexuelle. Prendre son temps pour permettre d’avoir du temps de qualité en couple.

L’intimité envahie:

Souvent, c’est l’intimité sexuelle qui disparaît.  On ne veut pas réveiller les enfants ou se faire entendre par ceux-ci. L’espace conjugale est important pour le couple. Apprendre aux enfants à respecter cet espace.  Utilisez diverses façons pour faire comprendre à vos enfants de ne pas perturber cet espace sans votre autorisation. Le couple doit continuer d’exister et avoir un lieu pour se retrouver.  Préservez des moments d’intimité de qualité.

Se percevoir comme une mère et non comme une femme:

Le corps de la femme s’est modifié au cours de la grossesse (effectivement!). Certaines parties du corps en garde quelques fois des marques.  Les seins qui servent à allaiter peuvent être perçu comme un moyen de nourrir l’enfant et non objet de plaisir.  Comment arriver à conjuguer le plaisir maternelle et le plaisir d’amante puisque le corps a changé de fonction?  Faire des petits gestes qui va permettre à la femme de se sentir belle, désirée et sensuelle. Porter un peu de maquillage, des vêtements où vous serez mise en valeur ou entretenir la pensée que le plaisir a toujours sa place.  Voir le rôle de mère comme le prolongement de celui de femme.

L’éducation, source de conflits:

Sujet qui amène souvent des divergences d’opinions.  Ça se traduit par des points de vue différents sur la façon d’agir, le mode d’éducation à adopter ou sur le partage des responsabilités.  Les conflits affectent le désir sexuel.  De plus, l’absence de relations sexuelles apportent d’autres conflits.  Vaut mieux clarifier et régler les situations indésirables et revoir notre façon d’agir afin de s’assurer de bien gérer les conflits.  Ils ne doivent pas envenimer les relations du couple.

Extrait de « Nouveaux parents: quoi faire pour préserver votre sexualité. », selon Caroline Doré, sexologue clinicienne et psychothérapeute, M.A. du site Coup de Pouce Maman.

Aussi, Jocelyne Robert s’insurge devant notre propension envers la quantité. « Pourquoi a-t-on le culte du quantitatif, alors que c’est la qualité et la complicité érotique qui compte?  Notre rapport à la sexualité s’apparente à celui que nous entretenons avec la consommation:  combien de fois, de positions, de partenaires, d’orgasmes?  C’est de la frénésie, alors que ce qui importe, c’est l’estime de soi. » (Couple:  Être parent tout en restant amant. », La Presse).

Enfin, l’homme autant que la femme doit s’apporter un soutien mutuel afin d’être amant et parent.  Trouvez des idées pour ajouter du piquant et vivre sa sexualité parentale.  Vous pouvez, pourquoi pas, aller dans des boutiques érotiques (Corps Atout) ou des sites web spécialisés (Jalf) ou lire (50 nuances de Grey).  Il faut que vos décisions se base sur le respect de chacun.

Laissez aller votre imagination!

 


Suivez-nous!